7833 fiches techniques
508 essais
30 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 renault megane 1.6
 e70
 clio 2
 golf
 clio
 206

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription

Derniers messages sur le forum ...



Derniers essais Volkswagen Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Volkswagen Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Volkswagen >

Essai Volkswagen Golf IV 1.8T GTI



Librairie Volkswagen


Volkswagen Golf IV 1.8T GTI : Essai

C'est Volkswagen qui a utilisé le premier les initiales GTI sur une automobile, des initiales qui bien vite allaient devenir un symbole de voiture débordant de caractère. 22 ans plus tard apparaissait la 4ème génération de Golf, et sa variante GTI bien entendu.

Volkswagen Golf GTI

Plutôt que de variante, nous devrions parler de finition. Car la particularité de la Golf IV par rapports aux autres générations de Golf, c'est que le terme GTI y désigne un niveau de finition existant en plusieurs motorisations essence (1.8 125 ch, 1.8T 150 puis 180 ch, et même V6 204 ch en Amérique du Nord) et diesel (TDI 110, 115, 130 et bien entendu 150). L'importateur français se contenta en revanche d'importer la Golf GTI avec le 1.8T (150 puis 180 ch) et le TDI 150. C'est la première des trois, la plus répandue, que nous testons aujourd'hui.

Le moins que l'on puisse dire est que la plate-forme « A » de la Golf IV a été amortie. Elle a en effet été reprise sur la Bora, la New Beetle, l'Audi A3, la TT, la Seat Leon, la Toledo, et la Skoda Octavia. Et du côté des motorisations c'est la même chose. Sous le capot de notre exemplaire datant de mars 2000 se trouve en effet un 1.8T bien connu du groupe VAG, sur l'Audi TT notamment. Reprenant la cylindrée mythique de 1781 cm3 utilisé dès 1982 sur la première génération de Golf GTI, il se distingue tout à la fois par sa culasse à 5 soupapes par cylindre, pour une meilleure dépollution, et par son turbo basse pression, pour le couple. Développant 150 chevaux, il se distingue surtout par un couple de 21.4 mkg à seulement 1750 tr/min, ce qui dénote de son caractère rond et facile.

Extérieurement, la Golf IV est sans doute celle qui porte le blason GTI de la façon la plus discrète. Pas d'aileron ni de spoiler, encore moins de boucliers spécifiques, on doit se contenter de jantes 16 pouces et d'une peinture intégrale couvrant même les bas de caisse et les poignées de porte. De série au départ puis en option par la suite, des jantes BBS à nid d'abeille relèvent un peu un ensemble tout particulièrement discret.

Volkswagen Golf GTIIntérieurement, cela reste tout aussi discret. Certes, les sièges Recaro sont aussi splendides qu'agréables à l'usage, mais c'est l'un des rares éléments distinctifs de la GTI, l'instrumentation étant par exemple identique à celle du reste de la gamme. En y regardant mieux, on trouve des placages en (faux) bois vernis et un pommeau de levier de vitesses dans le même matériau. Cela fait léger pour se sentir dans une ambiance de sport, mais c'est finalement à l'image de l'extérieur… On retrouve en revanche la finition sans défaut qui a fait le succès de la Golf IV, et qui flatte le propriétaire. L'équipement n'est pas en reste : 4 vitres électriques, ordinateur de bord, climatisation automatique, un certain nombre de points d'éclairage, l'ABS, 4 airbags, et un autoradio intégrant à la fois cassettes et CD. Deux remarques, la première étant l'absence étonnante d'antipatinage en série sur un tel véhicule, la seconde étant l'absence de rétro-éclairage pour l'autoradio et la climatisation. Tant que les feux (et donc le tableau de bord) ne sont pas allumés, ces écrans placés assez bas ne sont pas forcément lisibles, ce qui oblige parfois à allumer ses feux pour régler la climatisation (!!!).

Contrairement au 1.8T 180 ch et au TDI 150 qui recevront la boite 6 rapports, notre 1.8T 150 doit composer avec sa boite 5 et ses rapports de boite assez longs. A l'accélération, si cette GTI est capable d'un honnête 29.4", il faut bien avouer que l'on ne s'amuse pas spécialement au volant : la boite à commande par câbles est certes exempte de toute vibration parasite, mais elle n'est pas très rapide. Pendant ce temps, si l'impression de lourdeur sur les premiers mètres s'estompe ensuite avec la vitesse, la linéarité du moteur, son insonorisation et la longueur de chaque rapport privent le conducteur de toute sensation. Grâce à la boite longue, la vitesse maximale est en revanche au rendez-vous puisque nous avons été crédités d'un 222 km/h qu'il devait être encore possible d'améliorer un peu… Côté consommation c'est très variable, comme tout moteur turbo. Compter de 8 litres sur route calme à 15 litres en conduite très sportive, mais dans la vie de tous les jours la voiture se tient en dessous des 10 litres. Sauf en ville, où sa gourmandise se fait sentir…

Le châssis de la Golf IV GTI a beau être sensiblement raffermi par rapport aux autres versions, il reste malgré tout assez souple. Il faut avouer que ça va assez bien à cette berline coupleuse et bien équipée, mais à l'attaque sur petite route, ce n'est plus ça du tout car l'amortissement insuffisant offre alors à la voiture des mouvements dignes d'une américaine de la grande époque. Pourtant, la direction est assez directe, le train avant assez bien guidé et la motricité ne souffre que rarement de l'absence d'antipatinage. Ce manque général d'amortissement laisse également voir un très bon équilibre du châssis qui, même aux alentours des limites de la voiture, n'est jamais piégeux. Bref, il suffit sans doute de 4 amortisseurs pour avoir une tenue de route idéale.

Volkswagen Golf GTI

Volkswagen s'est trompé en nommant cette Golf GTI. Il aurait sans doute fallu l'appeler GT, en référence à sa capacité à abattre les kilomètres aussi rapidement que confortablement. Mais si vous cherchez une voiture répondant à ce cahier des charges, elle vous apportera une grande satisfaction. Tout en étant très rapide, le jour où l'envie s'en fera sentir…

Bookmark and Share


Volkswagen Golf IV 1.8T GTI : Fiche technique
Marque : Volkswagen
Modèle : Golf IV 1.8T GTI
Années de production : 1998-2002
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Gestion intégraleBosch Motronic
Suralimentation Turbocompresseur + intercooler
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes5 par cylindre
Alésage & Course 81.0 x 86.4 mm
Cylindrée 1781 cc
Compression9.5
Puissance150 ch à 5800 tr/min
Couple21.4 mkg à 2000 tr/min
Transmission
Boite de vitesses5 rapports
Puissance fiscale9 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère assistée
Cx0.31
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreBras tirés
Freins avantDisques ventilés 288mm
Freins arrièreDisques 232mm
ABSSerie
Pneu avant205/55 WR16
Pneu arrière205/55 WR16
Dimensions
Longueur415 cm
Largeur174 cm
Hauteur144 cm
Coffre330 litres
Poids1231 kg
Performances
Poids/Puissance8.20
Vitesse maxi (km/h)222
0 à 100 km/h8.2
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA15.9
1000 mètres DA29.4
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir55 litres
Autonomie autoroute- km
CO2NC
Prix & équipements
NB d'airbags4
ClimatisationSérie
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Volkswagen Golf IV 1.8T GTI
Crédit pas cher pour votre Volkswagen Golf IV 1.8T GTI
Donnez votre avis
ici

Volkswagen Golf IV: voir aussi...

Aucun avis posté sur Volkswagen Golf IV 1.8T GTI