8101 fiches techniques
542 essais
20 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 mercedes benz 350 cdi 4 matic
 fiat uno turbo
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Facel Vega Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Facel Vega Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Facel_Vega >

Essai Facel Vega HK500


Librairie Facel Vega


Facel Vega HK500 : Essai

Facel Vega, un nom que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre, ou presque ? Pourtant, c’était un des noms les plus prestigieux, à l’aube des années 60. Retour sur la plus mythique d’entre elles.

Facel Vega HK500

Et oui, il y a plus de 50 ans, les français savaient construire des voitures de prestige… Enfin presque ! Car au sortir de la guerre, nos plus belles marques ne se relevaient pas : Delage, Delahaye, Bugatti, Talbot… Jean Daninos allait décider de relever le défi. Il dirigeait alors les Forges et Ateliers de Construction d'Eure-et-Loir (FACEL). Pour créer sa marque qui se destinait aux plus grandes stars, il y adjoint le nom d’une bien belle étoile, Vega.

En fait de constructeur, la marque Facel Vega était une sacrée assembleuse ! Le châssis, conçu pour être très bas, accueillait une très élégante carrosserie coupé, une boite de vitesses mécanique fabriquée par Pont-à-Mousson, qui entrainait un pont arrière rigide d’origine Salisbury suspendu par une paire de lames… Essieu rigide, pont rigide, lames ! Non, nous ne parlons pas de 4x4 mais bien d’un luxueux coupé. Mais la concurrence de l’époque construit ses voitures de la même manière…

Facel Vega HK500

Jean Daninos voulait un moteur noble et puissant pour sa belle. Mais quel moteur trouver en France ? Le vieux 6 en ligne de la Traction Avant ou le poussif V8 de la Versailles ? Evidemment aucun des deux… La solution fut donc trouvée outre Atlantique, avec un puissant V8 Chrysler.

Cette lignée originelle de coupés à moteur V8 voit apparaitre son ultime évolution en 1958 avec la HK500. La belle et la bête en une seule auto ! Le moteur tout d’abord : le nouveau V8 Typhoon cube en toute simplicité 5.9 litres et se gave via deux carburateurs quadruple corps. Au programme… Quelques 360 chevaux. Des chevaux SAE, donc des chevaux optimistes. Mais 360 chevaux tout de même ! Soit beaucoup plus que n’importe quelle Ferrari ou Mercedes de l’époque, pour situer tout cela… Le couple, on ne vous en parle pas ou presque. Avec 55 mkg, il y en a partout et tout le temps. De quoi économiser les passages de rapports de la boite 4 de Pont-à-Mousson (la fameuse société qui fabrique les plaques d’égouts). La boite automatique à 3 rapports Chrysler était également disponible, avec un seul carburateur mais 335 chevaux tout de même.

Facel Vega HK500

Une mécanique largement capable de faire parler la poudre, en dépit d’un poids supérieur à 1.6 tonne. Une masse qui fait sourire aujourd’hui, mais considérable pour l’époque en regard du châssis. Pour rappel, essieu rigide, lames de ressorts, direction à vis et galet lourde comme celle d’un camion (assistance… en option), 4 tambours en guise de freins, une suspension qui ne contient pas particulièrement le roulis et 4 pneus pas bien larges mais à francs hauts. Ces derniers sont soumis à de sacrées constraintes ! D’ailleurs, Albert Camus n’a-t-il pas perdu la vie dans une Facel Vega dont un pneu avait éclaté ?

Dunlop développera pour elle un freinage à 4 disques, disponibles en option d’abord puis en série à partir de 1960. Voilà, vous l’avez compris, la Facel Vega HK500 peut aller vite, mais demande un certain savoir faire ! Pourquoi HK500, au fait ? Rapport au poids/puissance : Horse per Kilogram = 5.00 !

Facel Vega HK500

De quoi faire parler la poudre, comme nous vous le disions. Le regretté journaliste-ingénieur-pilote Paul Frère avait chronométré une Facel Vega HK500 à 237.154 km/h, à une époque presque sans autoroute et où les DS accrochaient tout juste les 140 ! Il s’agissait alors du coupé 4 places le plus rapide du monde… Un rapport de pont tirant plus court, et donc accélérant encore plus fort, était disponible. Le 0 à 100 km/h était pour sa part abattu en 7.5 secondes. Des temps on ne peut plus actuels, incroyables pour l’époque, et capables de donner des leçons encore 50 ans plus tard à pas mal de voitures.

Avec son pare-brise panoramique et ses flancs haut, ses échappements intégrés au pare-choc arrière, des feux rouges intégrés aux dérives d’ailes arrière, la HK500 présente une ligne qui commence à vieillir mais qui plait encore. Mais le morceau de choix, outre le moteur Typhoon, se trouve à l’intérieur. Vaste, très lumineux grâce aux montants de carrosserie fins, il se caractérise par son niveau d’équipement très élevé, avec par exemple la présence d’un intérieur cuir, de vitres électriques ou d’un poste de radio. Le petit levier de vitesse se trouve au pied du gros morceau de la Facel Vega : un magnifique tableau de bord bois verni sur lequel se trouve une batterie de compteurs Jaeger. Sauf que… Ce n’est pas du bois, mais de l’acier peint ! Là aussi, plus de 50 ans plus tard, on n’a pas fait mieux et certains constructeurs feraient bien de s’en inspirer pour leur faux bois !

Facel Vega HK500

Nous n’avons pas parlé de la consommation, qui peut atteindre les 40 litres au 100 si l’on profite à fond des capacités du V8. Simplement car on s’en fiche. Il n’y a eu que 450 exemplaires de produits en 3 ans, et ceux qui ont acheté une Facel Vega n’avaient que faire de la facture de carburant : Ava Gardner, Frank Sinatra, Stirling Moss, le Major Thompson, Robert Wagner, Ringo Star… Si vous voulez grossir cette liste, il faudra réussir à dénicher un exemplaire propre et débourser dans les 90 000 euros pour un modèle en bon état. Et elle le vaut bien…

Dernière de la lignée des FV, la HK500 sera remplacée par la Facel II, plus moderne et aussi performante. Mais la légende s’est arrêtée à la HK500, autant pour ses qualités que ses défauts…

Réagir à la Facel Vega HK500 sur notre forum

Texte: Manu Bordonado

Bookmark and Share


Facel Vega HK500 : Fiche technique
Marque : Facel VegaFacel Vega
Modèle : HK 500HK 500 Auto
Années de production : 1958-19611958-1961
Moteur
Type du moteur : 8 cylindres en V à 90° (Chrysler)8 cylindres en V à 90° (Chrysler)
Energie : EssenceEssence
Disposition du moteurLongitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation 2carburateurs quadruple corpsCarburateur quadruple corps
Suralimentation --
DistributionArbre à cames centralArbre à cames central
Nombre de soupapes2 par cylindre2 par cylindre
Alésage & Course - mm- mm
Cylindrée 5910 cc5910 cc
Compression--
Puissance360 ch à 5200 tr/min335 ch à 4600 tr/min
Couple0.0 mkg à - tr/min0.0 mkg à - tr/min
Transmission
Boite de vitesses4 rapportsAuto 3 rapports
Puissance fiscaleNon comm.Non comm.
TransmissionPropulsionPropulsion
AntipatinageNonNon
ESPNonNon
Châssis
Direction Vis et galet, option assistéeVis et galet, option assistée
Cx--
Suspension avant--
Suspension arrièreEssieu rigide, lamesEssieu rigide, lames
Freins avantTamboursTambours
Freins arrièreTamboursTambours
ABSNonNon
Pneu avant7.10 x 157.10 x 15
Pneu arrière7.10 x 157.10 x 15
Dimensions
Longueur459 cm459 cm
Largeur180 cm180 cm
Hauteur136 cm136 cm
Coffre00
Poids1650 kg1650 kg
Performances
Poids/Puissance4.584.92
Vitesse maxi (km/h)240-
0 à 100 km/h7.5-
0 à 160 km/h18.0-
0 à 200 km/h--
400 mètres DA--
1000 mètres DA--
Consommations
Sur route--
Sur autoroute--
En ville--
Conduite sportive--
Consommation moyenne15.0-
Réservoir100 litres100 litres
Autonomie autoroute- km- km
CO2NCNC
Prix & équipements
NB d'airbags--
Climatisation--
Prix de basePlus fabriquéePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Facel Vega HK500
Crédit pas cher pour votre Facel Vega HK500
Donnez votre avis
iciici

Facel Vega HK: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Facel Vega

Les fiches techniques des concurrentes :Ferrari 400 Superamerica Superfast

Aucun avis posté sur Facel Vega HK500