8071 fiches techniques
538 essais
22 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 mazda mx-5
 audi a 1
 corvette c3
 clio 2
 golf
 clio

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Aston Martin Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Aston Martin Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Aston_Martin >

Essai Aston Martin DBS


Librairie Aston Martin


Aston Martin DBS : Essai

Avec l'arrivée d'un tel fleuron dans une gamme en perpétuelle expansion, Aston-Martin ne finit pas de nous faire rêver en n'oubliant jamais les valeurs qui ont fait de la marque une véritable emblême de l'exclusivité et du luxe. En trois mots: “Power, Beauty and Soul” !

Aston Martin DBS

Roulements de tambours inutiles... Dès la première intonation, le V12 emporte tout avec lui en ne laissant place qu'à la sonorité d'un hurlement ravageur. Tout cela pour montrer que de la DBR9 de compétition à la version de route il n'y a qu'un pas ? Non, la DBS revendique une personnalité marquée. Un concentré de tout ce qui a pu se faire de mieux depuis la naissance de la marque avec une seule idée en tête : allier prestige à sportivité. Ainsi, les 510 chevaux ne font pas face à la clé de saphir qui a permis de les faire s'évader, pas plus que ne sont en confrontation le pilote d'un jour au conducteur de tous les jours. D'où un programme découlant tout aussi varié passant des petites routes sinueuses de forêt aux docks interminables de la côte belge.

Aston Martin DBS

Aston Martin DBSEhhh... Stop ! On s'arrête ici !! Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour les caprices interminables d'un photographe ! Arrêter une DBS en fin de virage en aveugle... ça donne froid dans le dos, bien plus que la rosée glacée d'un matin d'automne, en plein milieu d'une route de forêt ! Oui mais m'sieur l'agent, on a bien mis le triangle et les gilets ! Belle occasion en tout cas pour s'appesantir sur les évolutions extérieures de cette nouvelle née. Bien sur, la ressemblance de ligne avec la plus ancienne DB9 est frappante mais la DBS offre, par l'impulsion d'un Marek Reichman en mal d'oxygène, une aggressivité surdéveloppée dûe entre autres aux prises d'air flagrantes sur la face avant et sur un capot entièrement en carbone, aux feux arrières blanchis et à l'extracteur d'air (en carbone lui aussi) s'intégrant parfaitement à la nouvelle jeunesse d'une série DB à l'aspect plus athlétique.

Première partie de la séance photo terminée, c'est parti pour 150 km de voies rapides: la DBS avale les kilomètres comme une limousine. Bien autrement que sur les petites routes sinueuses du plat pays où la divine ténébreuse ne se montrait pas dans ses beaux jours. Car cette croqueuse de bitume reste bien une adepte de longues courbes et lignes droites, et non pas une chasseuse de cordes. Cependant l'endurance des freins céramiques est indéniable. La stéréo Bang & Olufsen de série (contrairement aux V8 et DB9) et de 700 W plonge l'habitacle dans une atmosphère éloignée de l'agitation des embouteillages, tandis que sur route dégagée le V12 joue les basses. Le flegme est de rigueur grâce à une suspension pilotée ADS comprenant 5 modes de suspension plus ou moins compréhensifs au relief de la route. La console centrale en Piano Black, les placages en carbone et les sièges alliant ici l'assise en alcantara et les rebords en cuir surpiqués plaçent la DBS en tête pour ce qui est des ressemblances entre le prestige automobile et celui d'un salon de palace monégasque. L'allonge et le couple issus du 6 litres ont de quoi faire trembler ses plus grosses rivales, à bas régime comme dans les plus hautes sphères du compte-tours. On retrouve là encore la polyvalence d'un moteur jamais creux qui, à partir de 5500tr/min, témoigne d'une aggressivité redoutable. Pas de quoi faire frémir une 430 Scuderia mais bien assez pour brusquer une 997 Turbo, malgré sa masse conséquente.

On arrive. Aston Martin DBSAvec une vue directe sur une digue de plusieurs kilomètres de long... Calme plat et personne en vue. GAZ ! Et voila que le “S” ajouté aux initiales “DB” prend tout son sens. Mode Sport enclenché et le caractère docile jusqu'ici ressenti laisse place à une rage profonde dans laquelle les rapports s'égrennent et les battements de coeur s'accélèrent. On s'approche alors d'un 0 à 100 km/h à la hauteur d'une Corvette Z06 mais avec la sérénité d'une Bentley... une alliance idéale qui certes ne pourra jamais se revendiquer aussi exaltante que l'expulsion d'une 430 Scuderia ni du summum luxueux d'une Rolls' Phantom, mais qui avance un don unique : celui du compromis. Inattendu ! Ca c'est pour l'efficacité, quant à l'image de la marque, elle est bel et bien connue par tous ! L'intruse du port de la ville a vite fait de faire parler d'elle ! Sonorité unique en son genre ou élégance typiquement british, j'avoue ne pas avoir bien discerné les raisons de chacun pour venir former un attroupement de regards toujours plus émerveillés. Mais une chose est sûre: c'est une Aston-Martin et ça se voit ! Et quelle Aston-Martin ! Il y a tout de même difficilement plus fidèle à l'art de vivre de la marque...

Aston Martin DBS

Vient alors le moment de reprendre la route en se disant que, tout compte fait, la reine mère du grand tourisme c'est peut-être elle. Une DBS au charme irrésistible, amenant à conclure qu'efficacité, prestige et âme peuvent désormais ne former qu'un seul et unique idéal dont j'entends encore hurler le V12... ne pas regarder derrière, non... Tant pis.

Aston Martin DBS

L'effet de mode est bien rapidement passé au mode de vie... Pas possible de s'en séparer, c'est bien là le seul vrai défaut d'une DBS pouvant porter haut et fier l'ajout du “S” et l'emblême d'Aston-Martin. Son âme terriblement attachante est d'une singulière capacité à narguer au final toute forme d'éventuelle concurrence.

Texte & photos: Davy Ea

Réagir à l'essai de l'Aston Martin DBS sur notre forum

Aston Martin DBS

Bookmark and Share


Aston Martin DBS : Fiche technique
Marque : Aston Martin
Modèle : DBS
Années de production : 2008-
Moteur
Type du moteur : 12 cylindres en V à 60°
Energie : Essence
Disposition du moteurLongitudinal avant
Alimentation Gestion intégrale
Suralimentation -
Distribution2 doubles arbres à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 89.0 x 79.5 mm
Cylindrée 5935 cc
Compression-
Puissance517 ch à 6500 tr/min
Couple58.1 mkg à 5750 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapports
Puissance fiscaleNon comm.
TransmissionPropulsion
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx-
Suspension avantTriangles superposés
Suspension arrièreTriangles obliques
Freins avantDisques céramique
Freins arrièreDisques céramique
ABSSerie
Pneu avant235/35 ZR20
Pneu arrière295/30 ZR20
Dimensions
Longueur- cm
Largeur- cm
Hauteur- cm
Coffre172 litres
Poids1805 kg
Performances
Poids/Puissance3.49
Vitesse maxi (km/h)307
0 à 100 km/h4.5
0 à 160 km/h9.1
0 à 200 km/h13.4
400 mètres DA12.4
1000 mètres DA-
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir- litres
Autonomie autoroute- km
CO2388 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags4
ClimatisationSérie
Prix de base241400 euro +6000 euro (écotaxe)
Malus annuel :160 euros
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Aston Martin DBS
Crédit pas cher pour votre Aston Martin DBS
Donnez votre avis
ici

Aston Martin DBS: voir aussi...

Aucun avis posté sur Aston Martin DBS