8101 fiches techniques
542 essais
22 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 peugeot 306 2002
 gts
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais MG Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques MG Flux RSS fiches techniques 
MG Metro 1300 TurboMG Metro 1300 Turbo (1986-1988)
MG Metro 1300 TurboMG Metro 1300 Turbo (1983-1985)
MG Metro MG Metro (1986-1986)
MG Metro MG Metro (1982-1985)
MG ZR 120MG ZR 120 (2005-2005)
Accueil Autoweb > Essais routiers > MG >

Essai MG RV8


Librairie MG


MG RV8 : Essai

Les anglais ne font rien comme tout le monde, ce n'est pas tout à fait nouveau, y compris en matière d'automobile… Mais lorsqu'il s'agit de relancer l'une de leurs nombreuses marques disparues, ils ont là encore une méthode bien à eux. Exemple du jour avec la MG RV8.

MG RV8

Nous ne vous ferons pas l'affront de vous présenter la MG B, ce petit roadster 4 cylindres apparu en 1962 et dont la production abondante ne cessa qu'en 1980. Sa longue vie compta également des déclinaisons break de chasse (GT) et 6 cylindres (MG C) et même un V8 qui fut bien évidemment la version la moins diffusée. Car le roadster 4 cylindres fût pour sa part construit à plus de 500.000 exemplaires, ce qui en fait de loin le roadster de l'époque le plus accessible, à tous points de vue.

Toujours est-il que la marque n'eût pas le budget pour remplacer efficacement son roadster dans la gamme, et dût se contenter par la suite de rebadger des Austin avant de sombrer lamentablement. Mais à la fin des années 80, la direction de Rover décide de redonner vie à Morris Garage (MG). Les dirigeants de la marque ont alors tenté quelque chose de très osé : au lieu de développer une nouvelle voiture rappelant si possible le passé de la marque, ils ont osé nous présenter et remettre en vente… Une sorte de MG B sortie en 1962 !

MG RV8

Bien entendu, ce n'est pas comme ça que les choses se sont exactement passées. La belle s'appelle désormais RV8, elle est motorisée par un 3.9i directement issu du Range Rover, et elle répond aux normes de crash-test en vigueur à cette époque. Les chromes ont disparu il y a bien longtemps, et les bas de caisse et les boucliers sont peints dans la teinte de la carrosserie. Esthétiquement, avec ses jantes nid d'abeille BBS, la RV8 ne peut pas laisser indifférent. Soit on adore (c'est notre cas), soit on trouve que le dessin de la B a été gâché… Reste que si la voiture fera illusion aux yeux du profane, et même si la RV8 ne reprend dans la pratique que 5% des pièces de la MG B , ils n'y avaient que les anglais pour oser faire pareille mise à jour. Après tout, c'est même une tradition chez les copains de Morgan ou de Marcos, qui utilisent pour cela exactement le même moteur…

Ce moteur, nous l'avons dit plus haut, c'est le V8 du Range Rover. Ce n'est pas vraiment étonnant dans la mesure où les anglais n'ont alors rien d'autre en matière de gros moteur… Mais il est assorti à la voiture : c'est-à-dire qu'il est au moins aussi vieux qu'elle ! En effet, ce moteur existe dans la gamme anglaise depuis 1967, mais il avait alors été simplement racheté à Buick. C'est sans doute l'un des moteurs les mieux amortis financièrement parlant ! Sa seule pointe de modernisme est à trouver dans la présence d'une injection électronique. Pour le reste, c'est 2 soupapes par cylindre et arbre à cames central… Comme il y a 50 ans ! Il ne développe certes « que » 190 chevaux, mais offre un couple omniprésent et culminant à 32.4 mkg. Outre le fait que le caractère moteur est idéal pour un roadster, on se dit surtout que le châssis n'en aurait pas encaissé plus !

MG RV8

Car encore une fois, mis à part ses quelques renforts de caisse ajoutés ci et là, la conception remonte à la fin des années 50… A l'arrière par exemple, on retrouve un essieu rigide suspendu par une paire de ressorts à lames. En 1992, même le rustique Land Rover n'utilisait plus cette architecture depuis longtemps ! Pour compenser les pertes de motricité, un différentiel autobloquant équipe le train arrière. Les puristes apprécieront sa présence, tandis que les néophytes auront quelques surprises au début, surtout aux vues du couple abondant. Pas question ici d'ESP bien entendu… Et pourquoi pas un ABS et des freins à disques à l'arrière, tant qu'on y est ? De toute façon, c'est une voiture pour gentleman driver : l'embrayage est assez dur et la direction n'est pas assistée. Et avec le poids du V8…

Mais entendons-nous bien : cette voiture ne s'adresse de toute manière qu'à un strict connaisseur car il s'agit d'un collector : c'est l'ultime évolution de la MG B, et de loin la plus rare. La RV8 n'a en effet été produite qu'à 2000 exemplaires, pas un de plus, et uniquement avec la conduite à droite. 79% de la production a pris immédiatement le chemin du Japon, la Grande-Bretagne n'en gardant curieusement que 16.5%. Les 91 exemplaires restant se sont répartis en Europe de l'ouest, la France n'ayant eu droit qu'à… 2 exemplaires. Autant vous dire qu'il faudra vous armer de patience si vous en cherchez une.

MG RV8

Et vous auriez bien des raisons d'en chercher une. Car la RV8 n'est pas avare de ses charmes. Outre sa ligne agréable et sa mécanique de caractère, elle chouchoute ses occupants. Les sièges, que dis-je, les fauteuils sont recouverts de cuir Connolly « Stone Beige » et s'associent à la moquette épaisse et au tableau de bord en loupe d'orme pour offrir l'ambiance so british qui sied à merveille à cette auto. Le petit volant cuir et le court levier de vitesses revêtu de la même matière tombent bien en main et donnent immédiatement envie de tourner la clef et d'écouter le feulement du V8. Derrière les sièges se trouve la petite capote à commande manuelle. La ligne de la voiture laisse supposer un grand coffre : il n'en est rien. La présence du pont arrière fait qu'il est très peu profond. Or, vous aurez la surprise en l'ouvrant d'y découvrir la roue de secours, posée là en toute simplicité dans sa petite housse… Vous pouvez donc définitivement abandonner votre valise Delsey format familial. Les versions à destination du Japon étaient équipées d'origine de la climatisation. Beaucoup sont réimportées vers l'Europe aujourd'hui mais elles sont faciles à reconnaître : la présence de la clim' impose des prises d'air en lieu et place des antibrouillards, dans le bouclier.

Cette MG B aux stéroïdes fait sans doute parler la poudre. Avec un poids tournant autour des 1300 kg pour 190 chevaux et une très bonne motricité sur sol sec et plat, le contraire aurait été étonnant. Nous n'avons pas retrouvé trace de mesures effectuées à l'époque, aussi faut-il se contenter des chiffres communiqués par l'usine. De ce côté-là, le 0 à 100 km/h est annoncé en 5.9 secondes, ce qui nous parait assez optimiste. Selon nous, il conviendrait d'ajouter une bonne seconde à ce chiffre. Nous n'avons pas d'autre mesure d'accélération à nous mettre sous le nez, mais il est probable que l'on puisse compter sur un kilomètre départ arrêté compris entre 29 et 30 secondes. Largement suffisant pour avoir des sensations au volant de cet étrange jouet qui ne se prétend pas une pure sportive… Avec sa 4° en prise directe et sa 5° surmultipliée, elle joue plutôt la carte de la balade à l'anglaise. La vitesse maximale se situerait quand à elle aux alentours des 220 km/h.

MG RV8 et MG B

Tout comme la défunte Morgan Plus 8, la MG RV8 proposait d'acheter en neuf une voiture ancienne… Pour bien moins chère que la Morgan, en passant. Malgré cet quasi-absence de concurrence, la marque eut bien du mal à en écouler les 2000 exemplaires. Aujourd'hui en revanche il s'agit d'un collector pour gentlemen driver qui ne décôtera plus. Tout en vous donnant le sourire à chaque trajet.

Réagissez sur le forum

 

Bookmark and Share


MG RV8 : Fiche technique
Marque : MG
Modèle : RV8
Années de production : 1992-1995
Moteur
Type du moteur : 8 cylindres en V à 90° (Rover)
Energie : Essence
Disposition du moteurLongitudinal avant
Alimentation InjectionLucas-Bosch
Suralimentation -
DistributionArbre à cames central
Nombre de soupapes2 par cylindre
Alésage & Course 94.0 x 71.0 mm
Cylindrée 3950 cc
Compression9.3
Puissance190 ch à 5750 tr/min
Couple32.4 mkg à 3200 tr/min
Transmission
Boite de vitesses5 rapports
Puissance fiscaleNon comm.
TransmissionPropulsion
AntipatinageNon
ESPNon
Châssis
Direction -
Cx-
Suspension avantTriangles superposés
Suspension arrièreEssieu rigide, lames
Freins avantDisques ventilés (270mm)
Freins arrièreTambours (228mm)
ABSNon
Pneu avant205/65 VR15
Pneu arrière205/65 VR15
Dimensions
Longueur401 cm
Largeur169 cm
Hauteur132 cm
Coffre0
Poids- kg
Performances
Poids/PuissanceNC
Vitesse maxi (km/h)218
0 à 100 km/h-
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA-
1000 mètres DA29.5
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir51 litres
Autonomie autoroute- km
CO2NC
Prix & équipements
NB d'airbags-
ClimatisationOption
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour MG RV8
Crédit pas cher pour votre MG RV8
Donnez votre avis
ici

MG RV8: voir aussi...

Aucun avis posté sur MG RV8