Accueil Autoweb > Essais routiers > Renault >

Essai Renault Megane GT


Librairie Renault


Renault Megane GT : Essai

20 ans après la toute première mouture, et après plus de 6 millions d'exemplaires produits, nous voici au volant de la Renault Mégane quatrième du nom. Et comme nous n'avons pas voulu faire les choses à moitié, en attendant une prochaine R.S. nous nous sommes bien sûr jetés sur une version GT !

Nouveaux modèles, nouveaux looks agressifs, nouveaux moteurs, nouvelles boites... On peut dire qu'en ce moment chez Renault, on frappe très fort ! Concernant la Mégane en tout cas, il n'y a pas d'autre choix: le segment C (celui des berlines compactes) est l'un des plus importants, mais aussi l'un des plus disputés ! Jugez plutôt: A3, Astra, Auris, C4, Cee'd, Civic, Classe A, Delta, DS 4, Focus, Giulietta, i30, Impreza, Leon, Pulsar, Rapid, Série 1, V40… la liste des concurrentes est longue ! On peut y ajouter le Countryman mais surtout, surtout, la 308 et la Golf qui constituent les deux éléments à battre.

Côté look, on n’a eu qu’un mot: waouuh. Par rapport aux Mégane plus ou moins fades dont elle descend, quelle gueule ! Il s’est passé quelque chose chez Renault et ça se voit. Chapeau bas. Notez au passage l’éclairage full LED. Bref, de quoi faire passer un peu plus facilement une mauvaise nouvelle: il n’y aura plus au catalogue de Mégane Coupé. En attendant une Mégane R.S. qui arrivera bien tôt ou tard malgré tout, la gamme Mégane IV est chapeautée par la version GT. Et bientôt LES versions GT. Car si notre monture du jour s’équipe d’une motorisation à essence, un dCi 165 arrivera dans quelques mois. A la clef, un look encore plus agressif que le reste de la gamme, avec notamment une belle double fausse sortie d’échappement (le côté droit est factice).

Sous le capot de notre Renault Mégane GT, donc, se trouve ce qui va devenir une vieille connaissance: le 1600 Turbo qui anime avec succès la Clio R.S., mais aussi l’Espace et la Talisman, comme vous le savez déjà si vous nous suivez régulièrement. Il a profité ici d’un bonus puisqu’il délivre d’une part 205 chevaux, mais surtout qu’il délivre un couple plus important, avec maintenant 28.6 mkg. Alors que la Clio R.S. s’en tient pour l’instant à la boite à double embrayage EDC à 6 rapports, la Mégane récupère la nouvelle boite EDC à 7 rapports, également vue sur l’Espace et la Talisman. De quoi être toujours sur le bon rapport, ou de quoi hésiter plus souvent entre deux rapports comme c’est le cas sur certaines concurrentes ?

En fait, on n’avait pas d’inquiétude là dessus, pour avoir déjà roulé avec des boites EDC. Cette boite 7 rapports réagit toujours à propos, et… pour faire court on ne lui a pas trouvé de défauts. Dis autrement: elle est aussi douce qu’une boite DSG, mais sa logique de fonctionnement est plus intelligente, plus vive. Et en conduite rapide elle marque un peu plus les passages, pour qu’on ait quelques sensations. Parfait… A tel point que même à l'attaque on n’a jamais eu besoin de sélectionner manuellement les rapports via les palettes au volant.

Le moteur TCe 205 de notre Renault Mégane GT offre de la puissance et du couple en bas, et une sonorité assez plaisante. Il n’y a pas de doute, les 205 chevaux et les 28.6 mkg sont bien là. Surtout que la boite EDC est une complice de choix. Bref, de quoi filer à bonne allure. Pas plus. On vous expliquera.

Comme dans la Talisman et l’Espace, on retrouve le système Multisense qui gère plusieurs modes de conduite et modifie la sonorité et le répondant moteur, le châssis 4 roues directrices 4Control, l’action des sièges massants, l’ambiance, la régulation de la clim, la boite EDC et la direction. Dit autrement, et contrairement aux deux hauts de gamme de la marque, ça ne gère par la suspension pilotée, car il n’y en a pas. Les Mégane n’en ont jamais eu besoin ! Et effectivement, on profite d’une excellente motricité, et d’une excellente direction grâce aux 4 roues motrices…

Seulement voilà: pour la première fois, on se dit que la Mégane GT aurait peut-être eu besoin d’une suspension pilotée. En fait, le compromis que l’on nous propose ici est intéressant pour une vraie GT, avec un confort préservé et un bon amortissement… tant que la route est bonne et/ou qu’on ne roule pas trop vite. Ca n’est pas une R.S., et cette Mégane GT ne permet pas de rouler fort sur chaussée dégradée, car sa suspension manque alors d’amortissement. Et pourtant, il y a écrit Renault Sport un peu partout sur la voiture… Renault Sport a en effet travaillé sur la Mégane GT. Le train avant n’a plus le système à pivot découplé comme le passé, mais sa direction et son freinage sont spécifiques, avec des disques avant et arrière 30mm plus gros que les autres Mégane.

L’intérieur de la nouvelle Renault Mégane GT est aussi réussi que sa robe extérieure: c’est élégant, très moderne, bien construit, et flatteur au toucher du moment que l’on ne touche pas aux plastiques qui sont en bas du tableau de bord. Et là où les autres Mégane ont un bouton de raccourci sous l’écran du système R-Link II pour passer en mode Eco, la version GT dispose d’un bouton RS Mode bien plus passionnant ! Les sièges sont à dossier intégral, et d’un beau dessin.

En bonne voiture à vivre, la nouvelle Renault fait le plein de nouvelles technologies. Notons donc l’anticollision, la lecture des panneaux de signalisation, la détection de ligne blanche, l’assistant feux de route, l’easy Park Assist… Tout ces qui font hausser les épaules de ceux qui ne les ont pas, mais dont on ne peut plus se passer quand on les a ! Toujours est-il qu’il n’est pas si fréquent de les trouver à ce niveau de gamme.

La Renault Mégane GT n’est pas une sportive pure, mais une berline spécialement rapide sur les beaux revêtements. Très bonne et très jolie voiture, elle ne remplace par la R.S., qui reste donc encore quelques temps en production.

Texte: Manu Bordonado
Photos: Manu Bordonado et Yannick Brossard

Bookmark and Share


Renault Megane GT : Fiche technique
Marque : Renault
Modèle : Mégane GT TCe 205
Années de production : 2015-
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Gestion intégrale
Suralimentation Turbocompresseur + intercooler
DistributionDouble arbre à cames en tête + VVT
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 79.7 x 81.1 mm
Cylindrée 1618 cc
Compression-
Puissance205 ch à 6000 tr/min
Couple28.8 mkg à 2400 tr/min
Transmission
Boite de vitessesSequentielle 7 rapports
Puissance fiscale11 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSérie
ESPSérie
Châssis
Direction Crémaillère, assistance électrique dégressive
Cx-
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreEssieu semi-rigide
Freins avantDisques ventilés (320mm)
Freins arrièreDisques ventilés (290mm)
ABSSérie
Pneu avant225/40 VR18
Pneu arrière225/40 VR18
Dimensions
Longueur436 cm
Largeur181 cm
Hauteur145 cm
Coffre384 litres
Poids1430 kg
Performances
Poids/Puissance6.97
Vitesse maxi (km/h)-
0 à 100 km/h-
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA-
1000 mètres DA28.0
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir50 litres
Autonomie autoroute- km
CO2134 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags6
ClimatisationSérie
Prix de base31900 euro
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Renault Megane GT
Crédit pas cher pour votre Renault Megane GT
Donnez votre avis
ici

Renault Mégane: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Renault

Les fiches techniques des concurrentes :Infiniti Q30 2.0T
Opel Astra E 1.6 Turbo

Aucun avis posté sur Renault Megane GT