8101 fiches techniques
542 essais
13 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 mégane coupé dci
 citroen jumpy 2 année 2014
 corvette c3
 clio 2
 golf
 clio

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Wiesmann Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Wiesmann Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Wiesmann >

Essai Wiesmann MF5 GT


Librairie Wiesmann


Wiesmann MF5 GT : Essai

Wiesmann MF5 GT

Trop classique, la 911 ? Trop bourgeoise, la V8 Vantage ? Trop facile, la GT-R ? C’est pas faux… Pour les gens comme vous, on suggère par exemple la Wiesmann MF5 GT.

Bon, kesako une Wiesmann ? Tout commence à la fin des années 80 lorsque les frères Wiesmann ont décidé, comme beaucoup d’autres, de construire leur voiture. Quel passionné n’a jamais rêvé de créer sa propre automobile ? Du rêve à la réalité, Martin et Friedhelm Wiesmann ont franchit le pas à la fin des années 80. La tâche ne fut sans doute pas facile mais les premiers roadsters étaient commercialisés dès 1989… Fin 2008, la millième Wiesmann (toujours fabriquée à la main) sortait de l’usine.

Wiesmann MF5 GT

La gamme s’articule toujours principalement autour du roadster MF (les initiales des deux frères), dont le look réinterprète avec grande classe les lignes des roadsters anciens. Apparue en 2005, La GT en est un dérivé coupé qui fait passer une Z4 Coupé pour une bétaillère et une Cayman pour une citadine !

Sous le capot, l’ensemble des Wiesmann s’en remet à des mécaniques BMW. C’est là aussi une preuve du bon goût affiché par les deux frères ! Si les premières MF s’en tenaient au légendaire 6 cylindres en ligne des 328i et M3, la MF5 GT tape fort, très fort. Après avoir utilisé le V10 de la précédente M5, elle profite désormais du V8 biturbo du X6 M. Rien que ça ! Pour ceux qui l’auraient déjà oublié, on va vous rappeler ses caractéristiques…

Wiesmann MF5 GT

8 cylindres, 4.4 litres, 2 turbos, une bonne ligne inox… Et surtout 555 chevaux pour un couple débordant de 69.4 mkg. Il est clair que la MF5 GT ne manque de rien. Surtout quand on sait que tout cela se rapporte non pas à un X6, mais à une berlinette donnée pour moins de 1400 kg. Faites le calcul, nous sommes à 2.5 kg/ch ! Ça nous place le bébé entre une Ferrari F50 (2.36 kg/ch) et une Bugatti EB110 Supersport (2.56 kg/ch). Ces quelques lignes pourraient peut-être donner un avant-goût du paradis…

Attention tout de même à ne pas faire n’importe quoi, et à ne pas s’envoyer en enfer sur une faute de pilotage ! Car si la Wiesmann MF5 GT est très saine, elle n’en reste pas moins une propulsion de plus de 500 chevaux ! Même si le contrôle de stabilité DSC veille, la voiture réclame du métier. Amateur s’abstenir !

Wiesmann MF5 GT

Jugez plutôt : les frères Wiesmann annoncent une vitesse de pointe de 311 km/h et moins de 4 secondes sur le 0 à 100 km/h… Des performances reproductibles à l’infini ou presque, puisque le V8 biturbo est accouplé à une classique boite automatique, la même 6 rapports que sur le X6 M, évidemment… Si elle nous prive du plaisir de passer les rapports à la volée, il faut bien reconnaitre que cette boite auto n’entrave en rien la santé détonante de la MF5 GT !

On ne vous a pas encore parlé de l’intérieur… Il est à l’image de l’extérieur. A savoir donc que le design est assez rétro, mais aussi et surtout terriblement attachant ! On pourrait dire que la rangée de compteurs rappelle la Viper, les deux gros cadrans la Z8, mais après tout peu importe. On se sent terriblement bien dans ce petit habitacle et on n’a pas envie d’en partir. L’ergonomie est parfaite. Bien entendu, les Wiesmann étant fabriquées à la main, toutes les personnalisations sont possibles…

Wiesmann MF5 GT

Belle, exclusive, simplement surpuissante, voire enivrante, la Wiesmann aurait pu être la voiture du loup de Tex Avery. Dans ces conditions, on insistera tous pour faire le loup… D'autant plus avec un Coyote !

Texte Manu Bordonado
Photos Arnaud Taquet & constructeur

Réagir à l'essai de la Wiesmann MF5 GT sur notre forum

Wiesmann MF5 GT

Bookmark and Share


Wiesmann MF5 GT : Fiche technique
Marque : Wiesmann
Modèle : GT MF5
Années de production : 2011-
Moteur
Type du moteur : 8 cylindres en V à 90° (BMW)
Energie : Essence
Disposition du moteurLongitudinal avant
Alimentation Injection directe
Suralimentation 2 turbocompresseurs
Distribution2 doubles arbres à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 89.0 x 88.3 mm
Cylindrée 4395 cc
Compression9.3
Puissance555 ch à 6000 tr/min
Couple69.4 mkg à 1500 tr/min
Transmission
Boite de vitessesAuto 6 rapports
Puissance fiscaleNon comm.
TransmissionPropulsion
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx-
Suspension avantTriangles superposés
Suspension arrièreTriangles superposés
Freins avantDisques ventilés
Freins arrièreDisques ventilés
ABSNon
Pneu avant245/40 ZR19
Pneu arrière275/35 ZR19
Dimensions
Longueur423 cm
Largeur195 cm
Hauteur118 cm
Coffre0
Poids- kg
Performances
Poids/PuissanceNC
Vitesse maxi (km/h)310
0 à 100 km/h4.2
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA12.3
1000 mètres DA-
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir70 litres
Autonomie autoroute- km
CO2299 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags2
ClimatisationSérie
Prix de baseNC
Malus annuel :160 euros
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Wiesmann MF5 GT
Crédit pas cher pour votre Wiesmann MF5 GT
Donnez votre avis
ici

Wiesmann GT: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Wiesmann

Les fiches techniques des concurrentes :Audi R8 V10 FSI Quattro Essai: Audi R8
McLaren MP4 12C Essai: McLaren MP4
Mercedes Benz C197 SLS AMG
Mercedes Benz C197 SLS AMG GT Essai: Mercedes Benz C197

Aucun avis posté sur Wiesmann MF5 GT