Accueil Autoweb > Essais routiers > Opel >

Essai Opel Grandland X 1.6 CDTI


Librairie Opel


Opel Grandland X 1.6 CDTI : Essai

Pour exister et vendre des voitures en 2018, il faut avoir à son catalogue un maximum de crossovers. Opel l’a bien compris, et n’avait qu’à se pencher pour récupérer une excellente base et compléter sa gamme par le haut...

Dans le passé, Opel appartenait à General Motors et il n’était pas toujours opportun de reprendre un de leurs châssis. Mais la marque au Blitz (éclair en allemand) fait maintenant partie de la même maison que Citroën, DS et Peugeot. En matière de châssis, c’est plutôt une bonne nouvelle ! La base de l’Opel Grandland X est donc celle du Peugeot 3008, soit rien de moins que la référence actuelle du segment. Mais le dernier né de chez Opel n’est pas une simple voiture française rebadgée. Il faut rappeler que 30% des ingénieurs du groupe PSA sont des ingénieurs Opel, donc à moins qu’ils ne soient payés à rien faire... ils ont dû (re)travailler leur Grandland X.

Celles et ceux qui sont fidèles à la marque allemande ne seront pas dépaysés. On retrouve avec plaisir la rigueur des modèles allemands, même si l’auto est construite à Sochaux sur la même chaîne que les 3008 et DS 7. L’ergonomie, les interrupteurs et les menus de l'électronique embarquée sont typiques de la marque. Les plastiques sont reconnaissables, nous sommes bien dans une Opel. On retrouve d’ailleurs le sécurisant dispositif On Star, qui est un héritage de l’époque General Motors.

Le look est agréable. Il reprend beaucoup au Crossland X ainsi qu'à l’Astra avec notamment le toit flottant, une astuce esthétique que l’on retrouve souvent chez Mini et Range Rover ainsi que... sur certaines Opel, donc.

L’Opel Grandland X n’est pas une petite voiture, avec des 4.48m et son coffre de 514 litres. Mais un gros travail a été effectué sur les masses et l’ensemble se montre relativement léger. La version Turbo D reste en dessous de 1.4 tonne, ce qui est un résultat très honorable.

Bien entendu, les moteurs sont tirés du catalogue PSA. On retrouve donc côté essence un 1.2 Turbo de 130 chevaux, dont les émissions de CO2 restent en dessous du seuil de malus. Côté Diesel, le gros des ventes se fera avec le 1.6 CDTI de 120 chevaux, mais la gamme compte également un 2.0 CDTI de 177 chevaux et boîte auto 8 rapports.

Comme la plupart de ses concurrents, l’Opel Grandland X n’est malheureusement disponible qu’en 2 roues motrices. Mais une version hybride est dans les tuyaux et offrira une transmission aux 4 roues de type Hybrid4 (deux moteurs, thermique pour les roues avant et électrique pour l’arrière). D’ici là, on comptera donc sur l’électronique du contrôle de motricité IntelliGrip et sur les pneus M+S du pack allroad.

Les boites de vitesse sont elles aussi issues du catalogue PSA. Malheureusement, ça n’est pas forcément une bonne nouvelle. Pour nous en tout cas puisque nous n’en avons jamais vraiment aimé la consistance. On a trouvé -une fois de plus- la commande dure et bruyante. Le choix d’une boîte automatique devrait régler cela. Et puis, rouler en automatique est la seule solution pour avoir accès au régulateur de vitesse adaptatif ACC.

Puisqu’on parle options, il y en a une à éviter : la monte pneumatique en 19 pouces qui dégrade sensiblement le confort. Elle apporte un meilleur toucher de route certes, mais le châssis PSA est excellent et n’a pas besoin de cela pour être brillant.

Côté équipements, les Opel sont en général plutôt bien dotées et le Grandland X ne fait pas exception à cette tradition puisque les versions de base sont déjà assez complètes. Mieux : ce crossover propose des équipements dont la concurrence ne dispose pas. Le pare-brise peut ainsi être chauffant, le volant chauffant... Et quand les sièges sont chauffants, ce sont les 4 sièges et pas simplement ceux de l'avant. Mieux : ces derniers sont ventilés. On peut aussi compter moyennant finances sur la Caméra 360 ainsi que sur un assistant feux de route. Ce dernier se révèle plus efficace et plus fin que ceux que l'on rencontre parfois à la concurrence. Le hayon main libre est également disponible, suivant les versions.

L’Opel Grandland X marie avec succès les qualités de la marque avec une plate-forme citée en référence. Vu la robe plaisante qui l’équipe, on ne se fait pas d’inquiétude sur son succès à venir.

Texte & photos : Manu Bordonado

Bookmark and Share


Opel Grandland X 1.6 CDTI : Fiche technique
Marque : Opel
Modèle : Grandland X 1.6 CDTI
Années de production : 2018-
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne (Peugeot)
Energie : Diesel
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Rampe commune
Suralimentation Turbo à géométrie variable + intercooler
DistributionArbre à cames en tête
Nombre de soupapes2 par cylindre
Alésage & Course 75.0 x 88.3 mm
Cylindrée 1560 cc
Compression-
Puissance120 ch à 3500 tr/min
Couple30.6 mkg à 1750 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapports
Puissance fiscale6 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSérie
ESPSérie
Châssis
Direction Crémaillère, assistance électrique dégressive
Cx-
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreEssieu à traverse déformable
Freins avantDisques ventilés
Freins arrièreDisques
ABSSérie
Pneu avant215/65 R17
Pneu arrière215/65 R17
Dimensions
Longueur447 cm
Largeur191 cm
Hauteur161 cm
Coffre514 litres
Poids- kg
Performances
Poids/PuissanceNC
Vitesse maxi (km/h)-
0 à 100 km/h-
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA-
1000 mètres DA-
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir53 litres
Autonomie autoroute- km
CO2104 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags6
ClimatisationSérie
Prix de base27850 euro
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Opel Grandland X 1.6 CDTI
Crédit pas cher pour votre Opel Grandland X 1.6 CDTI
Donnez votre avis
ici

Opel Grandland X: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Opel


Aucun avis posté sur Opel Grandland X 1.6 CDTI