Accueil Autoweb > Essais routiers > Renault >

Essai Renault Twingo 16v Initiale


Librairie Renault


Renault Twingo 16v Initiale : Essai

Malgré les doutes émis par certains lors de sa sortie, il est clair que la première génération de Renault Twingo a marqué son époque. Retour au volant de sa version la plus évoluée, l’Initiale 16v.

L’ironie de la Twingo est qu’elle a rencontré un très grand succès tout en faisant parfaitement fausse route au départ ! La cible d’abord : son look rigolo et son intérieur coloré étaient conçus pour plaire aux jeunes, or ce sont eux qui en achèteront le moins. Tandis que les gens d’un certain âge et les ménagères pragmatiques… Autre erreur : une version unique, à savoir une finition unique et une motorisation unique de 55 chevaux. Sauf que tout le monde ne vise pas la même chose pour sa Twingo : le prix, l’équipement, les performances…

Renault Twingo 16v Initiale

Souci : le capot de la Renault Twingo ne permettait pas d’y glisser grand-chose à part le 1.2 d’origine… ancienne. Et pas un diesel, notamment. Les acquéreurs, nombreux, s’en seront contentés et le succès d’une telle auto, sans diesel, sera insolent. Le 1.2 « C » d’origine sera remplacé par le moteur 1.1 « D7F », plus puissant, plus silencieux et surtout largement moins gourmand. Pour ceux en mal de performances, une variante « D4F » disposera ensuite d’une culasse 16 soupapes et de la boite courte imposée.

Motorisée par le D7F, la Twingo Initiale est passée au D4F dès qu’il est apparu. Mais qu’est-ce que la Twingo Initiale ? La déclinaison compacte de ce qu’était en son temps la Clio Baccara. En clair, un maximum d’équipements dans un minimum de taille : du cuir évidemment, la clim', 4 airbags, les antibrouillards, les jolies jantes alu, la peinture intégrale… Ne restent en option que le toit ouvrant panoramique, un petit autoradio-GPS, et la boite robotisée. Ainsi dotée, il n’y a pas à dire : notre petite Twingo en jette !

Renault Twingo 16v Initiale

Initiale ou pas, cela reste une Twingo : des portières longues, mais légères et finalement fines : on redoute un choc latéral. Mais en attendant, l’accès est on ne peut plus facile : la porte s’ouvre largement, et le toit est plus haut que dans une Clio contemporaine. Même chose à l’arrière, où l’on s’étonne toujours, même plus de 15 ans après sa sortie, de la place que cette voiture peut offrir pour deux passagers. Il y a plus de place que dans la Twingo II ! Pas question en revanche de s’y installer à 3, puisqu’il n’y a que deux ceintures, dont les boucles se trouvent… là où ça pourrait faire mal. La banquette peut coulisser en avant pour libérer de la place dans le coffre et ainsi gagner presque 100 litres. Jamais égalée depuis 1994, on vous dit !

Nous voilà au volant. Là non plus ça n’a pas changé, mais ce n’est pas une bonne nouvelle car nous y sommes mal assis : assise haute mais trop courte, position de conduite trop droite, volant non réglable et trop horizontale, il faudra faire avec. Pas de souci sur un petit trajet, mais c’est vite fatigant sur une longue étape. Le reste de la conduite est pourtant facile. En la matière, la direction électrique est trop assistée. Mais associée au rayon de braquage record, cela permet une maniabilité en ville digne d’une auto-tamponneuse !

Le moteur, maintenant. Avec une cylindrée d’un peu plus de 1100 cm3, difficile d’en attendre des miracles. Pourtant, associé à la légèreté de la Twingo, il permet de faire tout à fait illusion en ville. La boite courte, qui équipe par ailleurs toutes les Twingo dotées de la climatisation, masque assez bien le manque de coffre à bas régime de ce 16 soupapes. Alors au volant de la Twingo 16v, on a le sourire comme dans la pub. En ville. Parce qu’une fois sorti de l’agglomération, les 75 chevaux du D4F vont forcément limiter les choses. Le moteur est plein de bonne volonté mais n’aime pas outre mesure les hauts régimes, il n’y a donc rien à en tirer en tapant dedans. A vitesse constante, le ronflement du moteur dû à la boite courte n’est pas agréable non plus. On vous l’a dit, oubliez les longues étapes !

Renault Twingo 16v Initiale

D’autant plus qu’à bonne allure le châssis de la Twingo, mis au point au début des années 90 pour encaisser 55 poneys, avoue ses limites. La motricité est perfectible, la direction électrique est inconsistante, imprécise et le volant ne revient pas forcément en sortie de courbe. Pendant ce temps, la suspension souple laisse apparaitre des mouvements de caisse dès que la route se déforme. Qu'on se le dise, la Renault Twingo à 16 soupapes n’est pas une petite sportive comme pouvait l'être une Clio S ou une Saxo VTR.

En occasion, la Renault Twingo Initiale 16v est un modèle recherché et qui se vend bien. Bien, mais pas chère pour autant : les exemplaires sont légion, et il possible d’en trouver un entretenu, à tarif correct, et à 2 pas de chez soi. La voiture est fiable et ne souffre pas de défaut particulier, à part les supports moteurs à remplacer généralement au niveau des 100.000 km car ils génèrent des vibrations très désagréables sur tous les moteurs « D ».

Petite, économique, vive juste ce qu’il faut et très bien équipée, la Renault Twingo Initiale 16v semble toute indiquée à un jeune conducteur. Tout en restant un modèle de référence pour toute personne qui pratique la ville en permanence…

Réagissez à cet essai sur le forum

 

Bookmark and Share


Renault Twingo 16v Initiale : Fiche technique
Marque : Renault
Modèle : Twingo (X06) 16v
Années de production : 2001-2007
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Gestion intégrale
Suralimentation -
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 69.0 x 76.8 mm
Cylindrée 1149 cc
Compression9.8
Puissance75 ch à 5500 tr/min
Couple10.7 mkg à 3500 tr/min
Transmission
Boite de vitesses5 rapports
Puissance fiscale5 cv
TransmissionTraction
AntipatinageNon
ESPNon
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx0.34
Suspension avantMc Pherson
Suspension arrièreEssieu en H
Freins avantDisques (259mm)
Freins arrièreTambours (203mm)
ABSSerie
Pneu avant155/65 TR14
Pneu arrière155/65 TR14
Dimensions
Longueur343 cm
Largeur163 cm
Hauteur142 cm
Coffre168 litres
Poids- kg
Performances
Poids/PuissanceNC
Vitesse maxi (km/h)168
0 à 100 km/h-
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA-
1000 mètres DA-
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir40 litres
Autonomie autoroute- km
CO2138 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags4
ClimatisationOption
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Renault Twingo 16v Initiale
Crédit pas cher pour votre Renault Twingo 16v Initiale
Donnez votre avis
ici

Renault Twingo (X06): voir aussi...

Aucun avis posté sur Renault Twingo 16v Initiale