8050 fiches techniques
535 essais
23 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 price
 slk 280
 corvette c3
 golf
 clio 2
 clio

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Suzuki Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Suzuki Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Suzuki >

Essai Suzuki Splash 1.2 Auto


Librairie Suzuki


Suzuki Splash 1.2 Auto : Essai

Suzuki Splash

Si les minispaces sont chez nous un marché qui n’existe que depuis quelques années, c’est une tradition du côté du Japon. Pas étonnant donc que l’on en trouve un challenger dans la gamme Suzuki.

En fait, notre Suzuki Splash n’est que le dernier rejeton d’une longue lignée de véhicules de ce type, qui n’ont été importé chez nous que depuis la Wagon R+. Cherchez un peu dans votre mémoire, vous vous rappellerez sans doute de ce petit véhicule que l’on croyait sorti d’un manga. A vous de voir, mais selon nous la Splash a un look certes moins typique mais plus sympa !!

Suzuki Splash

Sous le capot se cache un petit moteur à essence, un très moderne 1.2 litre à distribution VVT. Fort de 86 chevaux, on s'attend à ce qu'il motorise efficacement la (ou le? ) Splash. Mais voilà, notre exemplaire d'essai était équipé de la boîte automatique, imposée sur le moteur 1200 ! Une boîte on ne peut plus traditionnelle, avec un bon vieux convertisseur de couple et 4 rapports.

Dès les premiers tours de roue, notre Suzuki Splach 1.2 Auto nous a séduits. Et pourtant nous avions un gros à priori ! Seulement voilà, le 1.2 VVT a la santé et la boîte automatique est très joueuse, à notre grande surprise. Elle n'hésite jamais à tirer les rapports à 5500 tr/min par exemple. Enfin, sa commande en escalier (comme chez Mercedes) reste ce qu'il se fait de plus pratique.

Suzuki Splash

Du coup, on se trouve à conduire plus vite que la moyenne. Et le châssis suit. Bien sûr, cela sous-vire un peu plus vite qu'une berline basse, mais la Suzuki Splach propose néanmoins une très bonne tenue de route, qui permet de profiter de la santé du couple moteur VVT/boîte automatique. Pour une voiture dont ça n'est pas la vocation, on peut considérer le contrat comme étant parfaitement rempli ! La direction est agréable, pendant que la suspension est confortable sans jamais pomper en cas de conduite rapide.

Parce que la vocation de la Suzuki Splach, c'est bien évidemment la ville ! On est parfaitement installés à l'avant, dans de bons sièges et bien en hauteur. Pas la peine de vous dire que l'accessibilité à bord est parfaite avec ces portes relativement hautes. . . À l'arrière par contre, même si l’on est agréablement installé en hauteur, la place manque un peu. Mais c'est le coffre qui nous a déçus : suffisant pour 2-3 cartables, il ne permettra pas de contenir en plus une poussette et les courses de la semaine, par exemple.

Suzuki Splash

Sans surprise, la Suzuki Splash est un réel plaisir à conduire en ville. Par son gabarit réduit, par sa position haute offrant beaucoup de visibilité, mais aussi et surtout grâce à sa boite automatique, qui facilite et adoucit la conduite. C’est presque aussi facile qu’une auto tamponneuse, mais tellement plus confortable… Bref, on en vient rapidement à se demander comment font les autres, car la conduite est vraiment déstressante. Mais ludique : rappelez-vous, la boite auto est très joueuse !

La planche de bord est assez sympa, avec notamment un gros compteur de vitesse et un compte-tours rapporté. Malheureusement c’est à peu près tout car l’équipement est suffisant, sans plus : pas de clim’ auto, pas de phares automatiques, encore moins de démarrage sans clef ou de régulateur de vitesse. Rien que l’essentiel ! Les plastiques vont eux aussi à l’essentiel : c’est bien construit mais pas flatteur. Rien de grave, en vérité. Par contre, on reste un peu déçu par les rangements, que l’on attendait plus nombreux.

Suzuki Splash

Proposition originale, la Suzuki Splash et sa boite automatique nous ont très favorablement étonnés. Dynamique sans se prendre au sérieux, elle communique à son (sa) conducteur(trice) sa joie de vivre.

Texte & photos: Manu Bordonado

Réagissez à l'essai de la Suzuki Splash 1.2 VVT sur le forum

Suzuki Splash

Bookmark and Share


Suzuki Splash 1.2 Auto : Fiche technique
Marque : Suzuki
Modèle : Splash 1.2 Auto
Années de production : 2012-2014
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Gestion intégrale
Suralimentation -
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course - mm
Cylindrée 1242 cc
Compression-
Puissance86 ch à 5500 tr/min
Couple11.6 mkg à 4400 tr/min
Transmission
Boite de vitessesAuto 4 rapports
Puissance fiscale5 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx-
Suspension avantMc Pherson
Suspension arrièreEssieu de torsion
Freins avantDisques ventilés
Freins arrièreTambours
ABSEn option
Pneu avant185/60 R15
Pneu arrière185/60 R15
Dimensions
Longueur378 cm
Largeur168 cm
Hauteur159 cm
Coffre178 litres
Poids- kg
Performances
Poids/PuissanceNC
Vitesse maxi (km/h)-
0 à 100 km/h-
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA-
1000 mètres DA-
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir45 litres
Autonomie autoroute- km
CO2131 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags6
ClimatisationSérie
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Suzuki Splash 1.2 Auto
Crédit pas cher pour votre Suzuki Splash 1.2 Auto
Donnez votre avis
ici

Suzuki Splash: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Suzuki

Les fiches techniques des concurrentes :Nissan Juke 1.6 (94 ch)
Peugeot 2008 1.2 e-VTi
Peugeot 2008 1.2 VTi
Renault Captur TCe 90

Aucun avis posté sur Suzuki Splash 1.2 Auto