8096 fiches techniques
541 essais
13 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 s60 t5
 tesla p85d
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Citroen Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Citroen Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Citroen >

Essai Citroen DS 21 Pallas


Librairie Citroen


Citroen DS 21 Pallas : Essai

Citroën DS 21
© Jeroen Cats.

Après la seconde guerre mondiale, en 1946, la production automobile reprend. La plupart des constructeurs vont dans un premier temps reprendre la fabrication de modèles d'avant-guerre: la 202 pour Peugeot, la Juvaquatre pour Renault et la Traction Avant pour Citroën.

Mais si la 15 Six est une redoutable routière, elle commence au début des années 50 à souffrir face à la concurrence: son aérodynamique, son éclairage, ses surfaces vitrées et ses moteurs (au moins pour les 4 cylindres) sont ceux d'une voiture qui, bien que révolutionnaire à sa sortie, date de 1934. Citroën met alors en route une des voitures les plus en avance sur son époque, la Citroën DS: c'est le projet VGD (Voiture de Grande Diffusion). Les premiers prototypes roulent à partir de 1952, et une jolie partie de cache-cache va s'engager avec l'Auto-Journal. Le moteur devait être un six cylindres à plat, mais le budget et le temps ne permettront pas aux ingénieurs de le mettre au point. La DS récupèrera le moteur 11D de la Traction, ce sera son grand handicap.

La voiture est présentée au Salon de 1955. Tout le monde est là pour la DS. Le stand Citroën est plein à craquer, c'est du jamais vu! La ligne tout d'abord, dessinée par le génial Flaminio Bertoni (auteur de la Traction Avant) est révolutionnaire, avec ses roues plus grandes à l'avant qu'à l'arrière où elles sont d'ailleurs carénées, son capot plongeant et son soubassement profilé. La voiture est disponible dans de nombreux coloris, ce qui change de la Traction. La suspension est hydropneumatique, ce qui lui garantit un exceptionnel confort, ainsi qu'une tenue de route exemplaire par tous les temps. La hauteur de caisse est réglable. Pour la première fois, une voiture de série possède des freins à disques. Le freinage et la direction sont assistés par l'hydraulique. L'intérieur lui aussi est révolutionnaire. Moquette épaisse, sièges moelleux... une petite tige commande le passage des vitesses et le démarreur, un simple bouton remplace la pédale de frein, il n'y a pas d'embrayage... Mais le coup de grâce, c'est le volant monobranche, qui n'a pas fini de faire parler les gens. Ce sera l'euphorie sur le stand, avec 750 ventes au bout de 45 minutes, et 12 000 en fin de journée. A 930 000 F le bout, c'est vraiment du jamais vu !

Mais la DS 19 n'a pas que des qualités, loin s'en faut. L'hydraulique tout d'abord. Le liquide rouge (LHS) que le circuit contient a pour défaut de ronger les joints... A partir de 1966, le problème sera réglé avec un autre système, fonctionnant avec un liquide vert, le LHM, utilisé par la suite jusqu'à la sortie de la C5. Le moteur ensuite. Il provient de la Traction et cela se sent. De 3 paliers, il va passer à 5. Sa course va être réduite, son alésage augmenté. La DS 21 est née. La puissance est passée de 75 à 106 ch SAE, et la différence se fait bien sentir (elle se fait bien entendre aussi!). La voiture peut monter à 175 km/h, ce qui est remarquable: on est en 1967, elle le fait en toute sécurité, et... les limitations de vitesse n'existent pas encore! Pour 1968, la DS évolue en adoptant un avant à 4 phares carénés, les projecteurs longue-portée tournant en même temps que les roues avant. Une boîte 5 rapports mécanique et non plus hydraulique est disponible. Le tableau de bord est remanié. Plus tard, la DS gagnera aussi un moteur 2.3 (ce sera la DS 23) et pourra recevoir une injection électronique (DS 21 IE et DS 23 IE).

En 1975, la Citroën CX remplacera la DS, qui attend donc toujours son moteur 6 cylindres à plat. Mais si elle a pris sa place dans les catalogues, elle ne l'a pas fait dans nos coeurs...

Bookmark and Share


Citroen DS 21 Pallas : Fiche technique
Marque : CitroenCitroen
Modèle : DS 21DS 21
Années de production : 1966-19671968-1968
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne
Energie : EssenceEssence
Disposition du moteurLongitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation Carburateur double corpsCarburateur double corps
Suralimentation --
DistributionArbre à cames latéralArbre à cames latéral
Nombre de soupapes2 par cylindre2 par cylindre
Alésage & Course 90.0 x 85.5 mm90.0 x 85.5 mm
Cylindrée 2175 cc2175 cc
Compression8.758.75
Puissance100 ch à 5500 tr/min100 ch à 5500 tr/min
Couple17.7 mkg à 3000 tr/min17.7 mkg à 3000 tr/min
Transmission
Boite de vitesses4 rapports4 rapports
Puissance fiscale12 cv12 cv
TransmissionTractionTraction
AntipatinageNonNon
ESPNonNon
Châssis
Direction Crémaillère, assistéeCrémaillère, assistée
Cx--
Suspension avantHydrauliqueHydraulique
Suspension arrièreHydrauliqueHydraulique
Freins avantDisquesDisques
Freins arrièreTamboursTambours
ABSNonNon
Pneu avant180 x 380180 x 380
Pneu arrière155 x 380155 x 380
Dimensions
Longueur480 cm484 cm
Largeur180 cm180 cm
Hauteur147 cm147 cm
Coffre00
Poids1280 kg1280 kg
Performances
Poids/Puissance12.812.8
Vitesse maxi (km/h)177177
0 à 100 km/h--
0 à 160 km/h--
0 à 200 km/h--
400 mètres DA19.119.1
1000 mètres DA35.235.2
Consommations
Sur route--
Sur autoroute--
En ville--
Conduite sportive--
Consommation moyenne12.012.0
Réservoir65 litres65 litres
Autonomie autoroute- km- km
CO2NCNC
Prix & équipements
NB d'airbags--
Climatisation--
Prix de basePlus fabriquéePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Citroen DS 21 Pallas
Crédit pas cher pour votre Citroen DS 21 Pallas
Donnez votre avis
iciici

Citroen DS: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Citroen


Aucun avis posté sur Citroen DS 21 Pallas