8078 fiches techniques
539 essais
24 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 renault scenic aigle
 zeta
 corvette c3
 clio 2
 golf
 clio

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Lamborghini Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Lamborghini Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Lamborghini >

Essai Lamborghini Diablo


Librairie Lamborghini


Lamborghini Diablo : Essai

Lamborghini Diablo

Lamborghini. Un nom qui résonne à l’oreille des passionnés de mécanique. Une marque jeune (1963) mais qui s’est rapidement révélé l’égal de Ferrari. Ferrucio Lamborghini est constructeur de tracteurs et passionné de taureaux. Riche, italien, il roule bien sur en Ferrari. Mais mécontent de sa voiture, grande gueule, il cherche à rencontrer Enzo Ferrari pour lui dire ce qu’il en pense. Il tombe alors sur une autre grande gueule qui lui dit que s’il est si fort, qu’il fasse mieux. C’est ce que Lamborghini va décider de faire…

En 1964 apparaît la première Lamborghini, la 350 GT. Elle est motorisée par un splendide V12 (et oui, à partir de maintenant, Ferrari n'aura plus jamais l'exclusivité de cette architecture) 3.5 litres de 270 chevaux qui propulse la voiture à 250 km/h. Splendide voiture, mais Ferrucio Lamborghini va aller plus loin. En 1965 il dévoile au Salon de Genève un châssis dans lequel le V12 serait installé en position centrale arrière, une première sur une telle voiture, et où il serait en position transversale ! C’est une bombe, qui va être carrossée non pas chez Pininfarina, allié de Ferrari, mais chez Bertone, par une jeune recrue du nom de Marcello Gandini. C’est ainsi qu’apparaît en 1966 la Miura (du nom d’une des meilleures races de taureaux de combat). L’ennemi désigné est la Ferrari Daytona, présentée en même temps. Plus fine (280 km/h), plus spectaculaire, la Miura en impose plus : la Ferrari a toujours son V12 à l’avant…

Elle est remplacée en 1973 à Genève par la Countach, modèle qui techniquement n’apporte rien de nouveau, mais qui esthétiquement est encore plus spectaculaire (Marcello Gandini). Pour résumer un monospace pratiquement plat, avec des portes qui s’ouvrent en hauteur. Sa concurrente sera la Ferrari 365 GT4 BB, qui se sera aligné en proposant une berlinette à moteur central. La crise financière aidant, les ventes ne sont plus les mêmes qu’avec la Miura, et Ferrucio Lamborghini abandonne 51% de la marque automobile. L’année suivante, il se séparera des 49% qui lui restaient pour se consacrer à ses tracteurs…

Si la Miura avait été produite durant 7 ans, la Countach va être produite durant 17 ans. Durant tout ce temps, la marque a appartenu à plusieurs propriétaires (Rossetti puis les Mimran), mais Chrysler a racheté la marque en 1987. Un nouveau modèle est conçu, mais les concepteurs (qui vont aussi s’occuper du moteur de la Dodge Viper) vont garder à l’esprit la Miura et la Countach. C’est Marcello Gandini qui une fois de plus va s’occuper du dessin de la voiture. En 1990, la Diablo apparaît. La seule concurrente qu’on peut lui opposer, la Ferrari Testarossa, lui rend plus de 100 chevaux ! Avec 325 km/h annoncés (et 328 km/h vérifiés par Sport Auto), Lamborghini remet les choses à leurs places. Durant les années qui vont suivre, la Diablo verra apparaître diverses variantes, 4 roues motrices (VT) ou Roadster. De nombreux constructeurs tenteront de la concurrencer. S’il est vrai qu’elle n’était pas toujours la meilleure de sa catégorie, le fait est là : elle a survécu aux McLaren F1, Bugatti EB110 et autres Jaguar XJ220 !

Au début de l’été 1998, à la surprise de tout le monde la marque a été rachetée par Audi, qui avait été consulté pour fournir son V8. Cela a coïncidé avec ce qu’on peut considérer comme le premier restylage de la Diablo. Le tableau de bord a été redessiné, le moteur est passé de 492 à 530 chevaux et, le plus visible, l’avant à perdu ses optiques mobiles pour récupérer celles de la Nissan 300 ZX. Des modifications plus discrètes se sont ajoutées à cela pour remettre la Diablo au niveau de ses concurrentes, histoire d’attendre sereinement sa remplaçante. Une série limitée de Diablo GT (6 litres, 575 chevaux), a été commercialisée. Pour l'été 2000, nouvelle série d'évolutions, provenant le plus souvent de la GT: trains avants et arrières élargis, moteur 6 litres de 550 chevaux, face arrière simplifiée et sortie d'échappement centrale. La gamme a été vraiment simplifiée, puisque seul le coupé 4 roues motrices subsiste.

La remplaçante de la Diablo apparait en septembre 2001 au salon de Francfort. Conçue sous l’éminente autorité du Docteur Piëch, elle se prénomme Murciélago (comme la race de taureau bien sur). C'est une évolution de la Diablo: on vous l'a dit, elle est éternelle !

Lamborghini Diablo Roadster

M. Doebel

 

Bookmark and Share


Lamborghini Diablo : Fiche technique
Marque : LamborghiniLamborghiniLamborghini
Modèle : Diablo Diablo SVDiablo 6.0
Années de production : 1990-19981998-19992000-2001
Moteur
Type du moteur : 12 cylindres en V à 60°12 cylindres en V à 60°12 cylindres en V à 60°
Energie : EssenceEssenceEssence
Disposition du moteurLongitudinal central arrièreLongitudinal central arrièreLongitudinal central arrière
Alimentation Gestion intégraleLamborghiniGestion intégraleLamborghiniGestion intégraleLamborghini
Suralimentation ---
Distribution2 doubles arbres à cames en tête2 doubles arbres à cames en tête2 doubles arbres à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre4 par cylindre4 par cylindre
Alésage & Course 87.0 x 80.0 mm87.0 x 80.0 mm87.0 x 84.0 mm
Cylindrée 5707 cc5707 cc5992 cc
Compression10.010.010.7
Puissance492 ch à 6800 tr/min530 ch à 7100 tr/min550 ch à 7100 tr/min
Couple59.2 mkg à 5200 tr/min61.7 mkg à 5500 tr/min63.3 mkg à 5500 tr/min
Transmission
Boite de vitesses5 rapports5 rapports5 rapports
Puissance fiscale30 cv28 cvNon comm.
TransmissionPropulsionPropulsionIntégrale
AntipatinageNonNonNon
ESPNonNonNon
Châssis
Direction CrémaillèreCrémaillère, assistéeCrémaillère, assistée
Cx0.31--
Suspension avantTriangles superposésTriangles superposésTriangles superposés
Suspension arrièreTriangles superposésTriangles superposésTriangles superposés
Freins avantDisques ventilésDisques ventilésDisques ventilés
Freins arrièreDisques ventilésDisques ventilésDisques ventilés
ABSSerieSerieSerie
Pneu avant235/40 ZR17235/35 ZR18245/35 ZR18
Pneu arrière335/40 ZR17335/30 ZR18335/30 ZR18
Dimensions
Longueur446 cm447 cm447 cm
Largeur204 cm204 cm204 cm
Hauteur111 cm111 cm111 cm
Coffre140 litres140 litres140 litres
Poids1576 kg1530 kg1625 kg
Performances
Poids/Puissance3.202.882.95
Vitesse maxi (km/h)331320330
0 à 100 km/h4.13.84.5
0 à 160 km/h---
0 à 200 km/h---
400 mètres DA12.3-12.5
1000 mètres DA20.720.122.2
Consommations
Sur route---
Sur autoroute---
En ville---
Conduite sportive28.526.025.0
Consommation moyenne---
Réservoir100 litres100 litres100 litres
Autonomie autoroute- km- km- km
CO2NCNCNC
Prix & équipements
NB d'airbags-12
ClimatisationSérieSérieSérie
Prix de basePlus fabriquéePlus fabriquéePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Lamborghini Diablo
Crédit pas cher pour votre Lamborghini Diablo
Donnez votre avis
iciiciici

Lamborghini Diablo: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Lamborghini

Les fiches techniques des concurrentes :Aston Martin Virage 6.3
Jaguar XJR 15

Aucun avis posté sur Lamborghini Diablo