8101 fiches techniques
542 essais
13 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 hdi renault
 renault hdi
 corvette c3
 clio 2
 golf
 clio

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Peugeot Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Peugeot Flux RSS fiches techniques 
Derniers essais vidéo. Peugeot  


Accueil Autoweb > Essais routiers > Peugeot >

Essai Peugeot 407 SW 2.0 HDi 136


Librairie Peugeot


Peugeot 407 SW 2.0 HDi 136 : Essai

Adieu gros break cubique ! Place au design et aux SW... Alors que nous pouvions légitimement nous attendre à un break familial comme cela est de coutume depuis la 403, Peugeot a décidé de nous surprendre en jouant la carte de la séduction plutôt que celle de l'utilité.

Peugeot 407 SW HDi 136

La 407 SW se veut donc esthétique plutôt que familiale et il faut bien avouer que la firme sochalienne a plutôt bien réussi son coup. Cependant, comme sur la berline nous déplorons le décalage existant entre cette face avant si dynamique et une partie arrière bien trop massive. Esthétiquement moins réussie qu'une 156 SW, la 407 SW donne néanmoins un sacré coup de vieux à ses principales rivales que sont les Laguna II Estate et Citroën C5.

Critiquée à ses débuts pour la qualité de sa peinture, notre 407 SW d'essai - de couleur blanche – offrait une peinture de qualité et sans effet peau d'orange. Par ailleurs, aucune différence de couleur n'a été constatée entre les boucliers et le reste de la carrosserie. Peugeot semble avoir corrigé le tir…

L'intérieur de la 407 SW est quasi identique à celui de la berline, bien que le toit vitré apporte un peu plus de luminosité à un habitacle qui se veut austère et d'inspiration germanique. Cette dernière remarque est aussi valable pour la finition, où, à défaut d'être parfaite, la 407 se place dans le peloton de tête de sa catégorie. Cependant, si la qualité des matériaux est bonne, certains assemblages peuvent encore être améliorés, comme la console arrière accouplée à l'accoudoir central avant qui a tendance à bouger un peu. Si l'on s'en tient aux fonctions de bases du véhicule, il convient de saluer l'ergonomie de la 407. La position de conduite est bonne et les principales commandes tombent bien sous la main. Mais de nombreux boutons d'une taille trop petite privent la 407 du sans faute. Ces commandes ne concernent néanmoins que des fonctions secondaires (téléphone, etc….) et sont donc sans incidence sur la conduite. Les sièges de la 407, quant à eux, sont accueillants et confortables. Ils semblent néanmoins un peu plus ferme que de coutume. Vous avez dit influence germanique ? Ils offrent par ailleurs un soutient latéral suffisant, compte tenu des velléités de la 407 SW.

La garde au toit est bonne malgré le toit en verre panoramique, mais l'habitabilité et le volume du coffre sont – comme on pouvait le craindre – en net retrait comparé au break 406. Les valeurs n'ont en effet rien d'exceptionnelles pour un break. Contrairement à ces illustres prédécesseurs (de la 403 à la 406), la 407 SW n'a pas vocation à jouer les déménageuses. Elle préfère séduire les familles par ses lignes et le « pater familias » par son agrément de conduite. Mais qu'en est-il de ce dernier point ?

Réputé silencieux, le 2.0 HDi a malheureusement gagné de la voie en adoptant une nouvelle culasse 16 soupapes et une rampe commune de nouvelle génération. La 407 SW 2.0 HDi bourdonne si fortement qu'il est impossible d'oublier qu'elle carbure au gazole. Cependant, sur route, cette ultime évolution fait oublier sans trop de peine le « vieux » 2.0 HDi 110 qui s'essoufflait une fois passés les 4000 tr/min. Avec sa nouvelle culasse multisoupapes, le 2.0 HDi a gagné 26 ch et surtout plus de consistance aux abords de la zone rouge. En revanche, ce moteur se montre moins souple à bas régime que par le passé, se montrant même mollasson sous les 2000 tr/min ! La plage d'utilisation optimale se situe donc entre 2100 et 4000 tr/min, où ce HDi pousse franchement mais sans déménager !

Peugeot 407 SW HDi 136

Les performances sont rassurantes et permettent d'envisager de long trajet sans trop de soucis, mais le manque de disponibilité de cette mécanique à bas régime ainsi que le poids élevé de la 407 SW se font cruellement ressentir en ville où chaque relance est synonyme de changement de rapport. La boîte de vitesse reste heureusement agréable à manier, quoique cette dernière manque un poil de fermeté à notre goût. Mais nous chipotons sans doute sur ce dernier point… Reste que l'embrayage nous a parut bien dur, ce qui dans un sens n'arrange en rien l'agrément de conduite en milieu urbain.

La tenue de route et la qualité des suspensions sont sans aucun doute les points forts de cette 407. Elle affiche en effet un comportement routier serein et imperturbable, bien aidée par une direction qui offre un excellent feeling. Cette voiture, malgré son poids, se joue des routes sinueuses avec une facilité d'autant plus grande que le roulis est bien contenu. A n'en pas douter, la 407 SW 2.0 HDi trouve ici son terrain de prédilection et elle y distille un bel agrément de conduite. Confié à 4 disques, le freinage apporte une satisfaction d'autant plus grande qu'il se montre plutôt facile à doser.

Le bilan de la 407 SW 2.0 HDi est finalement plutôt mitigé. Grâce à sa tenue de route exemplaire et à sa motorisation performante, c'est un régal à conduire sur les petites départementales. Toutefois, la 407 SW 2.0 HDi semble cruellement manquer de polyvalence, chose que son joli minois et sa finition de bon niveau ne suffiront pas toujours à compenser !

Hatem Ben Ayed

Réagissez sur le forum

 

Bookmark and Share


Peugeot 407 SW 2.0 HDi 136 : Fiche technique
Marque : Peugeot
Modèle : 407 2.0 HDI 136
Années de production : 2004-2007
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Diesel
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Rampe commune
Suralimentation Turbo à géométrie var. (2.0bar)+ inter. + over.
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 85.0 x 88.0 mm
Cylindrée 1997 cc
Compression17.6
Puissance136 ch à 4000 tr/min
Couple32.7 mkg à 2000 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapports
Puissance fiscale8 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx0.30
Suspension avantTriangles superposés
Suspension arrièreMultibras
Freins avantDisques ventilés (283mm)
Freins arrièreDisques (290mm)
ABSSerie
Pneu avant205/60 HR16
Pneu arrière205/60 HR16
Dimensions
Longueur468 cm
Largeur181 cm
Hauteur145 cm
Coffre407 litres
Poids1568 kg
Performances
Poids/Puissance11.5
Vitesse maxi (km/h)203
0 à 100 km/h10.5
0 à 160 km/h28.9
0 à 200 km/h-
400 mètres DA17.2
1000 mètres DA31.8
Consommations
Sur route6.2
Sur autoroute8.4
En ville9.6
Conduite sportive11.3
Consommation moyenne7.8
Réservoir66 litres
Autonomie autoroute786 km
CO2155 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags9
ClimatisationSérie
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Peugeot 407 SW 2.0 HDi 136
Crédit pas cher pour votre Peugeot 407 SW 2.0 HDi 136
Donnez votre avis
ici

Peugeot 407: voir aussi...

Aucun avis posté sur Peugeot 407 SW 2.0 HDi 136