Accueil Autoweb > Essais routiers > Renault >

Essai Renault Sport Clio 2.0 16v


Librairie Renault


Renault Sport Clio 2.0 16v : Essai

Clio Renault Sport 2.0 16v

Au milieu des années 90, le segment des petites GTI a tout sauf la côte. Du coup, l'offre se tarit chez les constructeurs à chaque renouvellement de gamme. La Clio II doit se passer de version sportive et culmine avec une 1.6 16v de seulement 110 chevaux. Mais Renault Espagne, entre autres, réclame une vraie sportive dans la gamme. Une version musclée sera donc préparée par Renault Sport, qui va avoir justement du temps libre suite à son annonce de retrait de la Formule 1.

C'est ainsi que naît en 1999 la Clio Renault Sport 2.0 16v. La clientèle est impatiente, il n'y avait pas eu un modèle avec autant de caractère depuis la Clio Williams dont elle espère bien reprendre le flambeau. Pour cela les ingénieurs se sont retroussés les manches et on tiré 172 chevaux du 2 litres F4R. Dans les GTI de moins de 4 mètres, on devra attendre un moment pour trouver plus puissant si l'on excepte l'anecdotique Seat Ibiza Cupra R.

On a affaire à une petite bombe, et ça doit se voir. Mais la précédente Clio avait une ligne dynamique que n'a pas la Clio II, et par conséquent il va falloir rendre tout cela plus viril. On emploiera les méthodes traditionnellesà savoir un becquet arrière et un spoiler avant (qui remonte astucieusement jusque sous les phares en modifiant le regard), des jantes mais aussi des ailes avant élargies, des bas de caisses, et une peinture intégrale. A ce propos, le bouclier arrière est le même que sur le reste de la gamme et sa peinture vieillit mal dans la zone avoisinant le pot d'échappement.

A l'intérieur, il fallait faire attention, les clients ne voulant plus d'une voiture inconfortable et mal équipée mais un vrai haut de gamme. La sellerie est mixte cuir/alcantara, on a des appuie-tête arrière, la climatisation, le Radio CD, les airbags et l'ABS, de même que l'ordinateur de bord. Pour la touche sportive, les sièges avant sont bien sur plus enveloppants, le pommeau du levier de vitesses est une belle boule en aluminium assortie à l'habillage de la console centrale et le volant est en cuir retourné pour plus de grip.

La deuxième série de celle qu'on appelle Clio "RS" y ajoutera le détecteur de pluie, les phares au Xénon à allumage automatique, les lave-phares, la climatisation automatique et un peu plus tard l'ESP. En 2002 sera également lancée une série limitée Jean Ragnotti qui se distinguera par son dépouillement : phares au xénon, lave-phares, climatisation, détecteur de pluie, ABS (voir l'encadré en fin d'article) et même essuie-glace arrière passeront à la trappe tandis que le châssis sera retouché pour encore plus de caractère.

Clio Renault Sport 2.0 16v

Au volant d'une RS, on sent bien que l'on n'est pas dans une Clio normale. A cause du bruit du moteur et de la sécheresse de la suspension. Le moteur a le ton grave, un rien étouffé mais très flatteur et participe au charme de l'engin. Sur une longue étape d'autoroute il pourra devenir lassant, mais est-ce sa vocation ? A bas régime son couple est intéressant, pas du tout pointu et un embouteillage ne se transformera pas en calvaire. Mais plus on va monter dans les tours plus on va avoir de la puissance et plus le bruit du moteur va devenir rageur. C'est un vrai pousse au crime, Renault Sport a fait du bon boulot.

Du reste, la Clio RS ne fait pas semblant face au chrono : avec 220 km/h et 28.5'' au kilomètre départ arrêté, elle se permet de se frotter à beaucoup plus puissant qu'elle, bien aidée par son poids inférieur à 1100 kg (on remercie au passage le capot en aluminium). La deuxième version de RS fera un peu moins bien que la première, un équipement supérieur étant combiné à un réglage moteur différent. La version Jean Ragnotti fait logiquement mieux, frôlant les 28 secondes au km, mais dans un autre (in)confort.

Les Renault sont reconnues pour les qualités de leurs châssis et il aurait été dommage de se manquer sur cette Clio RS. Et là on dit chapeau. En effet, tout est bon. La motricité est infaillible, l'équilibre est très bon et pour une fois la maniabilité ne fait pas les frais d'une trop grande stabilité. Fait rare sur une Renault, le train arrière accepte d'engager au levier de pied ou sur un filet de freinage. Du grand art, et sans doute la plus belle qualité de cette Clio, quelque soit l'état de la chaussée. La sécheresse de la suspension en conduite touristique est définitivement pardonnée.

Au final, et en mettant de côté l'exclusive version Jean Ragnotti, la Clio RS fait preuve d'une belle homogénéité, tout en étant très sportive si l'envie s'en fait sentir. Cette GTI est restée une référence tout au long de sa carrière, en progressant par petites touches. La 206 RC ne fera pas mieux.


  Les problèmes d'ABS
La Clio RS, aussi aboutie qu'elle soit, souffre d'un mal que nous ne pouvons passer sous silence. En conduite rapide, en cas de freinage appuyé et en virage uniquement, l'ABS peut aller jusqu'à empêcher la voiture de freiner. Il faut le savoir, pour rouler vite en Clio RS, virez le fusible de l'ABS ! Renault refuse de reconnaître le problème, expliquant qu'en pilotage il ne faut pas freiner en virage. Mais le constructeur doit connaitre ce mal puisque la version Jean Ragnotti a été débarrassé de tout système ABS tandis que toutes les Clio RS sorties depuis l'été 2002 sont équipées de l'ESP. Notre essai, effectué avec une version sans ESP justement, s'est terminé dans un mur de pneus, voiture très endommagée...

Bookmark and Share


Renault Sport Clio 2.0 16v : Fiche technique
Marque : RenaultRenaultRenault
Modèle : Sport Clio 2.0 16vSport Clio 2.0 16vSport Clio 2.0 16v Jean Ragnotti
Années de production : 2000-20012002-20032002-2002
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne
Energie : EssenceEssenceEssence
Disposition du moteurTransversal avantTransversal avantTransversal avant
Alimentation Gestion intégraleSiemensGestion intégraleSiemensGestion intégraleSiemens
Suralimentation ---
DistributionDouble arbre à cames en têteDouble arbre à cames en têteDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre4 par cylindre4 par cylindre
Alésage & Course 82.7 x 93.0 mm82.7 x 93.0 mm82.7 x 93.0 mm
Cylindrée 1998 cc1998 cc1998 cc
Compression11.011.011.0
Puissance172 ch à 6250 tr/min172 ch à 6250 tr/min172 ch à 6250 tr/min
Couple20.4 mkg à 5400 tr/min20.4 mkg à 5400 tr/min20.4 mkg à 5400 tr/min
Transmission
Boite de vitesses5 rapports5 rapports5 rapports
Puissance fiscale10 cv10 cv10 cv
TransmissionTractionTractionTraction
AntipatinageNonSerieNon
ESPNonSerieNon
Châssis
Direction Crémaillère, assistéeCrémaillère, assistéeCrémaillère, assistée
Cx0.360.360.35
Suspension avantMc PhersonMc PhersonMc Pherson
Suspension arrièreEssieu en HEssieu en HEssieu en H
Freins avantDisques ventilés (280mm)Disques ventilés (280mm)Disques ventilés (280mm)
Freins arrièreDisques (238mm)Disques (238mm)Disques (238mm)
ABSSerieSerieNon
Pneu avant195/50 VR15195/45 VR16195/45 VR16
Pneu arrière195/50 VR15195/45 VR16195/45 VR16
Dimensions
Longueur377 cm381 cm381 cm
Largeur167 cm164 cm164 cm
Hauteur141 cm142 cm141 cm
Coffre255 litres255 litres255 litres
Poids1075 kg1114 kg1021 kg
Performances
Poids/Puissance6.256.475.93
Vitesse maxi (km/h)216220217
0 à 100 km/h6.97.46.9
0 à 160 km/h---
0 à 200 km/h---
400 mètres DA15.315.715.3
1000 mètres DA28.028.528.1
Consommations
Sur route---
Sur autoroute---
En ville--11.2
Conduite sportive---
Consommation moyenne10.810.49.3
Réservoir50 litres50 litres50 litres
Autonomie autoroute- km- km- km
CO2NCNCNC
Prix & équipements
NB d'airbags442
ClimatisationSérieSérie-
Prix de basePlus fabriquéePlus fabriquéePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Renault Sport Clio 2.0 16v
Crédit pas cher pour votre Renault Sport Clio 2.0 16v
Donnez votre avis
iciiciici

Renault Sport: voir aussi...

Aucun avis posté sur Renault Sport Clio 2.0 16v