Accueil Autoweb > Dossiers >

Mai 2010 : Tourner sur la boucle nord du Nürburgring



Bookmark and Share

Tourner sur la boucle nord du Nürburgring

Adenau, Ex-Mühle, Flugplatz, Karroussel, Adenauer Forst… Ces noms vous disent quelque chose ? Votre culture de culture automobile n’est donc pas mauvaise, nous parlons bien de la Nordschleife. La… quoi ???

L'histoire du Nürburgring

Dans les années 20, à l’heure où le marché automobile prenait son essor, chaque pays se dotait d’un autodrome, lieu capable à la fois d’accueillir les voitures les plus rapides via un anneau de vitesse ou encore d’en trouver les derniers retranchements via un parcours plus technique. Des noms comme Montlhéry (France) ou Monza (Italie) en témoignent.

Les allemands se décidèrent donc à construire entre 1925 et 1927 un circuit tout aussi ambitieux, apte tant à recevoir les constructeurs automobiles que les courses les plus variées. Bâti sur les monts de l’Eifel, voici le complexe du Nürburgring. La conception est intéressante et ne s’apparente pas à ce que l’on trouve alors ailleurs en Europe.

Construction du Nürburgring

Deux longues lignes droites, dont l’une héberge également les stands, peuvent être reliées soit à une boucle de 7.7 km (la boucle sud, soit en allemand la Südschleife) soit à une boucle de 22.8 km (la boucle nord ou Nordshleife). Il est ainsi possible de faire un tour de chauffe sur la boucle sud et de tourner ensuite sur la boucle nord, par exemple. Il est également possible de relier les deux et de tourner sur un circuit long de plus de 28 km, ce qui est sans doute un record en la matière.

A l’époque, le seul élément de sécurité en bord de piste… C’est la haie ! Pour faire face aux nouvelles attentes du monde de la Formule 1 notamment en matière de sécurité, la peu utilisée Südschleife et les lignes droites des stands sont détruites en 1983 pour faire place à l’actuel circuit de F1. La Südschleife est en partie recouverte par le circuit de F1, en partie abandonnée, et en partie… transformée en route d’accès au complexe !

Le site à connaître : http://pagesperso-orange.fr/olivier.jacquet/



Le Nürburgring aujourd'hui

l’éventuelle compétition s’y trouvant pouvant alors choisir de tourner sur l’un ou l’autre tracé en les combinant éventuellement. Cela laisse alors une dizaine de possibilités, rien de moins ! Le tracé utilisé pour les 24h du Nürburgring mesure ainsi 25,378 km. Cela en fait sans doute le plus long circuit du monde !

Prototype de la BMW Serie 5 surpris au Nürburgring

Mais alors que les autres circuits sont fermés au public hors compétition ou manifestation diverse, la vie au Nürburgring est des plus actives. En effet, les constructeurs s’y pressent pour y mettre au point leurs prototypes divers et variés, et… les photographes-espions aussi !

Ce ne sont pas les seuls. La légende vivante qu’est la Nordshleife attire également son lot de passionnés, qui s’y pressent comme un lieu de pèlerinage. Car contrairement aux autres circuits, il est assez facile de venir tourner au Ring, qui leur est ouvert toute l’année. Le parking est à lui seul un petit salon de l'auto, où les Porsche cotoient des locaux aux engins délirants comme des Austin Mini à moteur VTEC ou autres étrangetés...

Cortège de Porsche 911 attendant leur tour à l'entrée du Nürburgring

Lors de notre visite, nous avons rencontré un fou assez représentatif de ceux que l'on rencontre là-bas: l'homme avait pris 3 semaines de vacances, laissé toute sa famille à la maison, et tournait chaque jour sur le Ring avec sa 911 Carrera 2, entièrement d'origine (y compris les freins). Le soir venu, il dormait dans sa tente à l'entrée du circuit et remettait ça inlassablement le lendemain...



La légende du Ring

Le tracé du complexe du NürburgringLe Ring, aussi appelé l’enfer vert, n’a pas usurpé sa réputation de piste la plus sélective et la plus dangereuse du monde. La Nordshleife accessible au public mesure 20,832 km et comprend pas moins de 73 virages ! La première difficulté est là : il faut réussir à mémoriser son tracé.

L’autre difficulté, c’est la visibilité. Le Ring est exceptionnellement vallonné puisque son point le plus bas (Breidscheid) a une altitude de 320 mètres tandis que le point culminant (la très longue ligne droite) se perche à… 620m ! On y trouve du coup des montées jusqu’à 16% et des descentes allant jusqu’à 11%. Pas toujours facile donc de savoir ce que cachent les crêtes. Quand celles-ci ne tentent pas de faire sauter votre voiture, la déstabilisant au moment de planter un freinage par exemple… Il y a aussi quelques compressions ainsi que la légendaire courbe bétonnée et inclinée vers l’intérieur appelée « Karroussel » qui catapulte la voiture à sa sortie. Une vraie montagne russe, sans aucun équivalent dans le monde des circuits.



Un danger omniprésent

La légende du Ring est grande. Et de plus en plus. Faire un temps sur la Nordshleife est clairement devenu un argument de vente pour tout véhicule à caractère sportif. Et un passionné voudra sans doute aller là-bas en pèlerinage. Et comme il n’y a pas grand-chose d’autre à y faire que tourner, il se jettera sans doute à l’eau sans forcément en avoir l’expérience. Erreur grave.

Un autre voudra peut-être connaître les limites de sa machine et pensera trouver au Ring le lieu où pousser sa machine sans radar et sans risque. Erreur grave. Un dernier n’aura jamais tourné sur circuit et trouvera là, dans la facilité de la chose (acheter un ticket et s’engager en piste) l’occasion de le faire, et même de s’en vanter ensuite auprès de ses amis. Erreur grave.

Le Ring a un statut de route à péage, aussi peut-on y rouler avec véhicule immatriculé. Lors de notre passage, nous avons ainsi vu tourner des 911 (beaucoup), des motos (nombreuses aussi) mais aussi des locaux, très rapides au volant de leur 524td archi-usée ou de leur pauvre Astra 1.7TD... On y trouve aussi parfois des bus de touristes ! Pas facile de faire cohabiter tout ce monde sur une seule et même piste tant les allures de chacun sont différentes.

Cette Abarth Grande Punto s'apprête à tourner au Nürburgring. Mais cet Opel Caravan aussi !

Tourner sur circuit ne s’improvise pas. La largeur de la piste gomme l’impression de vitesse et se faire doubler par les autres donne vite l’envie de pousser la machine au-delà des limites… de son conducteur. Sur un circuit il a des échappatoires, des bacs à sable ou à gravier, des murs de pneus. Sur la Nordshleife il y a un peu d’herbe de part et d’autre de la piste. Et l’herbe n’a jamais aidé personne au contraire, ça glisse même pas mal du tout si c’est mouillé. Juste derrière l’herbe, c’est du bon rail en métal comme sur l’autoroute à côté de chez vous. Ca fait mal aux gens et ça casse les voitures.

Les sorties de piste au Ring sont permanentes. Toute personne ne connaissant pas la conduite sur circuit, ne connaissant pas sa voiture, ne connaissant pas la piste, ne connaissant pas ses capacités de pilotage, ne connaissant pas la conduite à grande vitesse… devra apprendre ailleurs avant de venir. On exagère ? Pas du tout. Il suffit de s’arrêter devant le petit garage qui est dans la zone industrielle en face de l’entrée de la Nordshleife. Pour notre part, nous n’avions jamais vu de notre vie autant d’épaves de Porsche 911…

Epave de BMW M3 au Nürburgring

Encore une fois, la piste est difficile à mémoriser, pas mal de virages sont traîtres, on manque parfois de visibilité, et quand on pense avoir évité un piège haut la main… On est déjà en train d'entrer dans un autre sans le savoir. Malgré les conseils donnés avant de partir, malgré l’habitude du pilotage sur circuit que nous avons, malgré les heures à regarder des vidéos pour tenter de mémoriser la piste, malgré toutes les parties sur consoles de jeu, on doit notre salut au châssis de notre Mégane R26, car il nous a sauvé la mise un certain nombre de fois. Mais il faut bien le reconnaître : c’est la meilleure montagne russe qu’on ait testée !



Y tourner quand même !

S’y rendre n’est pas difficile. Le complexe du Nürburgring se trouve au sud de Cologne, à 90 km de là. Adresse à entrer dans le GPS :

Nürburgring GmbH
Otto-Flimm-Straße
D-53520 Nürburg
Germany
http://www.nuerburgring.de

Avant de partir tourner là-bas, il convient de vérifier que le circuit est bien ouvert à l’heure où vous vous y présenterez !! Le site donne l’information à l’avance : http://www.nuerburgring.de/en/events-dates-nuerburgring.html. Pour une découverte dans de raisonnables conditions de circulation, évitez au maximum le week-end.

Une fois sur place, il faut se présenter à l’accueil et acheter la Ring Card, et la créditer d’un ou plusieurs tours. Que vous pourrez utiliser à loisir avant le 31 décembre de l’année en cours. Autant vous le dire, le tarif n’est pas donné. Mais on ne connaît de toute façon pas de circuit bon marché. Alors forcément, le plus long du monde…

Une attente (parfois longue) à l'entrée du Nürburgring...

Une fois le précieux ticket en poche, rejoignez le parking se trouvant à l’entrée du circuit. L’entrée, pour les jours réservés au public, se fait au milieu de la très longue ligne droite par une entrée façon péage. Ce qui implique que vous ressortiez du circuit à chaque tour. Mais ce qui implique aussi que la Nordshleife ait un statut de route à péage et non de circuit semble t’il. Une nuance qui vous sauvera peut-être face à votre assureur si un jour vous avez à répondre d’un carton là-bas.

Attention, une fois sur place il est tout à fait possible de rester pendant une heure à attendre devant la barrière, désespérément fermée, en cas de gros carton en piste. Encore une fois, ce n’est pas rare !

Le site à connaître : http://2thering.bb-fr.com



Et ma voiture ?

On l'a dit, il s'agit d'une route à péage, aussi vous pourrez y tourner quelque soit votre voiture. Votre moto. Votre camion, votre bus etc... Mais si vous voulez bien y figurer sans risquer d'abîmer le monospace diesel de votre tendre épouse, sachez qu'il est également possible d'y tourner en voiture de location. Non, pas la Corsa de Hertz ou la Clio d'Avis ! Des sociétés comme RentRaceCar permettent de récupérer pour tourner des autos comme une Swift Sport, une Golf GTI, une 130i, une M3, une 911 etc... Autrement plus excitant non ?

Une voiture de location à l'entrée du Nürburgring



Le Ring Taxi

Vous voulez découvrir le circuit et ses sensations dans les meilleures conditions ? La solution pourrait bien être le Ring Taxi. Le Ring Taxi est comme son nom l’indique un taxi qui vous fera faire, contre le prix de la course, le tour de la Nordshleife. Le tarif est salé (mais après tout on peut monter à 4…)mais le jeu en vaut la chandelle.

Le Ring Taxi (BMW M5) du Nürburgring

Car le Ring Taxi, ce n’est rien de moins que la dernière BMW M5 avec à son volant Sabine Schmitz, Claudia Hürtgen ou Hans-Joachim Stuck, pilotes-essayeurs de BMW Motorsport… Des gens qui sauront mener la bête à ses limites.

Attention, il faut s’y prendre des mois à l’avance pour avoir le plaisir d’un tour de piste d’anthologie :
Le site à connaître : http://bmw-motorsport.com/ms/en/fascination/ring_taxi/

Ce à quoi ça ressemble:


Réagir sur le forum

 


Anciens dossiers
ANNÉE 2017

    Partir en vacances en Nissan Leaf
    L Avignon Motor Show 2017 enfonce le clou

Autres années

    La gestion de flotte en temps réel, il n y a rien de tel !
    Mondial de l automobile 2016, les voitures anciennes et le hall 8
    Mondial de l automobile 2016, les autres nouveautés
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés italiennes
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés anglaises
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés allemandes
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés japonaises
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés françaises
    Le pneu Goodyear Eagle Asymetric 3
    Le nouveau circuit du Grand Sambuc, et la Lotus Driving Academy
    La route nationale 6
    Le marché Vintage de Solliès-Pont
    Avignon Motor Festival, toujours un grand cru
    Scoop: un petit roadster chez Mercedes
    Salon de Genève: les autres nouveautés
    Salon de Genève: les anglaises
    Salon de Genève: les japonaises
    Salon de Genève: les italiennes
    Salon de Genève: les françaises
    Salon de Genève: les allemandes
    Rétromobile, édition 2016
    Idées de livres pour Noël
    Francfort 2015: les nouveautés italiennes
    Francfort 2015: les nouveautés britanniques
    Francfort 2015: les nouveautés japonaises
    Francfort 2015: les nouveautés françaises
    Francfort 2015: les nouveautés allemandes
    La nationale 8 Bis
    WTCC 2015: grand prix de France au Paul Ricard
    La nationale 98
    La nationale 8
    Top Gear: le magazine arrive !
    Michelin Alpin 5
    Goodyear EfficientGrip Performance
    Ca y est, Top Gear France est là !
    Fraikin décrypte la norme Euro 6
    Mondial de l automobile 2014: le bilan
    Mondial de l automobile 2014: les anciennes et les youngtimers
    Mondial de l automobile 2014: les autres nouveautés
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés italiennes
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés britanniques
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés allemandes
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés japonaises
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés françaises
    Ford: les Driving Skills For Life
    Une nouvelle concession Tesla, et un nouveau Supercharger !
    65 astuces pour garder ou récupérer son permis
    WTCC 2014: grand prix de France au Paul Ricard
    Goodwood, Kesako ?
    Présentation du championnat WTCC
    Comparez les assurances !
    Continental Safety Days
    Porsche 911: guide des modèles
    Porsche 911: sélection de 11 collectors
    Les 100 Tours
    Francfort: les nouveautés japonaises
    Francfort: les nouveautés françaises
    Francfort: les nouveautés allemandes
    Les ambitions mondiales de Chevolet
    Le permis à point
    Les arnaques sur Internet
    Salon de Genève 2013 : le programme des nouveautés
    Les pneus hiver: le Michelin Alpin
    i-Way: Lyon Street Race
    Rétromobile: Le monde de la collection se porte bien !
    Michelin Energy Saver+ : Plus de km, moins de litres
    Michelin: 10 règles d'or pour une route plus sûre
    Visite de l'usine Koenigsegg
    La gamme 2013 de PGO
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés françaises
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés allemandes
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés japonaises
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés coréennes
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés anglaises
    Guide des applications de navigation GPS pour iPhone
    L étiquetage des pneus arrive !
    La nationale 7, 1000 km en 100 photos
    Les Continental Tuning Days 2012
    Le salon de Pékin 2012
    Vos pièces par correspondance: Yakarouler !
    Les merveilles de Genève 2012
    Coyote, ce qui a changé
    Faut-il vraiment monter des pneus hiver ?
    Le centre de technologies Michelin de Ladoux
    Guide des codes usine BMW E et F
    Michelin inside: comment fabrique t'on un pneu ?
    Quel futur pour le groupe Fiat ?
    Continental SportContact 5 : full contact !
    Michelin Primacy 3 : La passe de trois
    Les World Series by Renault au Castelet
    Flambée des prix du pétrole: à qui la faute ?
    Les nouveautés du salon de Francfort 2011
    La vente aux enchères du 25 septembre 2011
    Les futures innovations de Michelin
    Le Challenge Bibendum 2011
    Spécial Chine: Le musée de l'auto de Shanghai
    Dossier ESP: son principe, son fonctionnement
    La renaissance de Talbot
    L'Avignon Motor Festival 2011
    Spécial Chine: le salon de Shanghai 2011
    Spécial Chine: les copies d'autos chinoises
    Spécial Chine: Shanghai 2011, les 20 autos que nous n'aurons pas
    Le salon de Genève 2011
    I-WAY, simulateur de pilotage
    Le salon de Rétromobile 2011
    Le pneu Michelin Pilot Super Sport
    4 idées reçues sur les voitures électriques
    Le Mondial de l'automobile de Paris 2010
    Skoda au tour de France 2010
    Le ContiSportContact 5P met la gomme !
    Résumé du salon de Genève 2010
    Les pneus hiver
    Les voitures de gagnants de casino
    Le salon de Rétromobile 2010
    Résumé du salon de Francfort 2009
    Le salon de Genève 2009
    L'Avignon Motor Festival 2009
    Le Mondial de l'automobile de Paris 2008
    Les centres d'essais du Mondial 2008
    Le salon de Genève 2008
    Airboard: Présentation
    Le salon de Tokyo 2007
    Résumé du salon de Francfort 2007
    Présentation de la nouvelle Peugeot 308
    Résumé du salon de Genève 2007
    Résumé du salon de Madrid 2006
    Présentation de la nouvelle Audi TT
    Résumé du salon de Genève 2006
    Nouvelles motorisations Renault dCi
    Présentation de la nouvelle Peugeot 207
    Les nouveautés du salon de Francfort 2005
    Calendrier des nouveautés 2005-2006
    Résumé du salon de Genève 2005
    Le Mondial de l'Automobile 2004
    Présentation de la nouvelle Porsche 911
    Les nouveautés du salon de Genève
    Essayez des voitures d'exception !
    La nomenclature Mercedes
    Les nouveautés du salon de Francfort 2003
    Le palmarès des voitures les mieux protégées
    Fonctionnement d'un moteur
    Calendrier prévisionnel des nouveautés 2003
    Le guide des moteurs Peugeot-Citroën